Accueil > En action > La Nouvelle Frayère sur les rails de la politique de la Ville

La Nouvelle Frayère sur les rails de la politique de la Ville

David Lisnard a accueilli le ministre de la Ville, Patrick Kanner, vendredi dernier, dans le quartier de La Frayère.

Après une visite des différents services publics, d’animation et des commerces de proximité mais aussi de la piscine Grand Bleu partiellement détruite par les intempéries du 3 octobre dernier, le maire de Cannes et le ministre ont tenu un point presse en présence des représentants de la vie associative.
David Lisnard a profité de cette rencontre pour annoncer les grandes lignes du projet de renouvellement urbain « Nouvelle Frayère » soutenu pat le ministre grâce à un protocole signé à l’issue de la rencontre.

Dans son discours, le maire de Cannes a notamment indiqué que « la paupérisation, les problèmes de délinquance et de trafics, la montée du radicalisme islamiste, les difficultés des commerces, réclament le soutien de l’Etat, notamment dans ses missions régaliennes de police et de justice, afin de fournir une nouvelle sécurité pour la Nouvelle Frayère. »

Au cours des dernières années, la Ville de Cannes a investi plus 24 millions d’euros dans l’habitat et la réalisation d’équipements comme le centre aquatique, la Maison de l’Enfance ou encore la réhabilitation de l’école de la Frayère.

David Lisnard veut aller plus loin et s’attaquer aux problèmes à leurs racines : « il faut, entre autres, redynamiser le commerce. La Nouvelle Frayère doit aussi devenir un quartier de loisirs. Je proposerai, en outre, la création d’un Centre Social pour notre jeunesse en lieu et place de la Villa Frayère qui sera supprimée pour en finir avec les petits caïds de ce quartiers.

Le projet du maire pour La Frayère est transversal et touche tous les domaines de l’action publique : renforcement de la sécurité, nouvelle action sociale, meilleure qualité des espaces publics, amélioration de l’offre de services avec la création d’une médiathèque, relance commerciale et économique avec l’aménagement d’un pôle d’attractivité et d’innovation.

Le ministre de la Ville, Patrick Kanner, a salué le volontarisme de David Lisnard, l’assurant du soutien de l’Etat : « c’est toute notre mission d’intérêt général », avant de féliciter le maire pour « la bonne gestion des finances de sa ville » et de conclure son propos par un bon point pour « la Ville de Cannes qui respecte ses engagements quant à la loi SRU. »

A La Frayère aussi, Cannes avance !

13227390_10154283529054379_2860640176841162706_o

Consultez tous les articles > En action

Google Analytics Alternative