Accueil > A la Une > En action > Pour Cannes > Aménagement : David Lisnard et Charles Ange Ginésy se félicitent de la participation de l’État et de la Région Sud pour la réalisation de la nouvelle bretelle des Tourrades

Aménagement : David Lisnard et Charles Ange Ginésy se félicitent de la participation de l’État et de la Région Sud pour la réalisation de la nouvelle bretelle des Tourrades

Depuis 2016, David Lisnard, soutenu par le Conseil départemental des Alpes-Maritimes, œuvre pour la construction d’une nouvelle bretelle d’accès direct à l’autoroute A8 dans la zone des Tourrades afin de fluidifier la circulation et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le plan de financement de cet aménagement essentiel, bloqué depuis 2018 en raison d’un surcoût de plus de 6 M€ du projet porté par la société Escota, a trouvé une issue favorable. Après plusieurs interventions du maire de Cannes dans le processus de renégociation, le Conseil régional Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a validé vendredi 9 octobre 2020, en Assemblée Plénière, un nouveau plan de financement faisant prendre en charge la totalité de ce surcoût par l’État et la Région dans le cadre du plan climat « Une COP d’avance ». L’acte de convention signé par le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a été voté ce jour lors de sa séance plénière. Un dénouement salutaire qui souligne la détermination de David Lisnard et du Département à réaliser cette bretelle primordiale pour faciliter l’accès des automobilistes à l’autoroute sans pénaliser les contribuables cannois.

« Après des mois d’inertie, je me réjouis que le dossier avance enfin. Il était impératif à mes yeux de protéger les contribuables cannois de ce dépassement du budget initial pour la réalisation de la bretelle. Cet aménagement indispensable va permettre une meilleure régulation des flux journaliers et le désengorgement de la zone des Tourrades à la Bocca pour un accès facilité aux commerces et aux infrastructures du projet de développement urbain Bastide Rouge, dont le cinéma multiplexe, l’université ou l’hôtel d’entreprises. » David Lisnard, maire de Cannes

« La participation de l’État et de la Région Sud à la réalisation de la nouvelle bretelle des Tourrades est une victoire pour les maralpins. Je remercie le Président de la Région Sud pour son engagement sur ce dossier ô combien important pour notre territoire. Sa réalisation est une avancée majeure en termes d’aménagement du territoire et est le fruit d’un travail important des services départementaux qui ont fait preuve de détermination et de ténacité pour qu’enfin cette réalisation se concrétise. Cette nouvelle bretelle permettra aux usagers de circuler de façon plus fluide et de désengorger considérablement la zone des Tourrades. » Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes

Entrée Ouest de l’agglomération cannoise, l’échangeur n°41 de l’autoroute A8 connaît depuis plusieurs années un trafic croissant proche de la saturation aux heures de pointe. Afin de résorber ce point noir autoroutier, le Département des Alpes-Maritimes, la Mairie de Cannes et la société Escota se sont engagés, par convention tripartite signée le 11 mars 2016, dans la construction d’une bretelle autoroutière pour permettre un accès direct depuis la Route Départementale 6007 en direction de Nice, en contournant le giratoire des Tourrades par le Sud et l’Est.

Programmée en 2019, la construction de cette bretelle a subi un coup d’arrêt après l’annonce par la société Escota d’un surcoût non prévu de plus de 6 M€, portant le budget total à plus de 15 M€ H.T., aujourd’hui estimé à 18 M€ pour tenir compte d’aléas possibles liés à la géotechnique particulière des lieux. Une augmentation significative que la Mairie de Cannes et le Conseil départemental des Alpes-Maritimes ont refusé de prendre à leur charge pour ne pas pénaliser injustement les contribuables cannois. Depuis lors, le maire de Cannes n’a eu de cesse de demander à l’État d’assumer ses responsabilités d’autorité concédante pour faire respecter le cahier des charges à la société Escota Vinci Autoroutes.

Dans la mise en œuvre du plan climat « Une COP d’avance », la Région Sud et Vinci Autoroutes ont dévoilé en novembre 2019 le programme « Les Autoroutes du Quotidien » destiné à limiter leur empreinte carbone en concevant ou améliorant 11 échangeurs autoroutiers entre 2021 et 2030 dans la région.

Dès la signature de cette convention de partenariat le 12 novembre 2019, David Lisnard, maire de Cannes, a soutenu cette initiative et sollicité, par un courrier daté du 26 décembre 2019* adressé à Renaud Muselier, Président de la Région Sud-PACA, la participation financière de l’État et du Conseil régional Sud-PACA dans le processus de renégociation du financement de la bretelle de l’échangeur n°41 de l’autoroute A8. Initiative également soutenue par le Département des Alpes-Maritimes avec une mobilisation en bonne intelligence de l’ensemble des services pour parvenir à intégrer la bretelle des Tourrades dans le contrat.

Cette demande, appuyée par le Conseil départemental des Alpes-Maritimes, a été entendue puisque le Conseil régional Sud-PACA, réuni en Assemblée Plénière le vendredi 9 octobre 2020, a annoncé la prise en charge de la totalité de ce surcoût par l’État et la Région.

L’initiative de David Lisnard permet à la Mairie de Cannes de ne pas faire supporter le surcoût financier aux contribuables cannois et de respecter son orthodoxie budgétaire.

La livraison de la nouvelle bretelle de l’échangeur des Tourrades est prévue pour le 2nd semestre 2024.

Consultez tous les articles > A la Une, En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative