Accueil > A la Une > En action > Pour Cannes > Après plusieurs sollicitations infructueuses, David Lisnard s’adresse directement au ministre de l’Intérieur pour obtenir des radars fixes verbalisateurs sur les voies accidentogènes et bruyantes de Cannes

Après plusieurs sollicitations infructueuses, David Lisnard s’adresse directement au ministre de l’Intérieur pour obtenir des radars fixes verbalisateurs sur les voies accidentogènes et bruyantes de Cannes

Les radars fixes verbalisateurs permettent de sécuriser des rues entières dangereuses et, avec pour effet positif collatéral, de réduire les nuisances sonores des véhicules. Leur produit financier (par les PV) ne revient pas aux communes mais à l’État. Pourtant, ce même État ne parvient pas à répondre concrètement !

À trois reprises par écrit et de multiples fois oralement, en 2016, 2017 et 2019, David Lisnard, maire de Cannes, a sollicité les Préfets successifs des Alpes-Maritimes pour obtenir l’installation de radars verbalisateurs automatisés fixes sur le boulevard du Midi, l’avenue Francis Tonner, la pointe Croisette et plusieurs autres voies accidentogènes de la commune.

Las de patienter devant des réponses aussi insatisfaisantes les unes que les autres, David Lisnard s’adresse aujourd’hui directement à Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, pour que Cannes soit équipée au plus vite de matériels performants destinés à protéger la vie des automobilistes et des piétons.

« Nous faisons face à la lourdeur de la machine bureaucratique étatique dans toute sa splendeur. Voilà maintenant quatre années que nous réclamons la mise en place de radars, et pas une seule demande n’a été satisfaite ! Il semble pourtant que nous ne soyons pas dans la réalisation de projets complexes qui nécessiteraient une ingénierie ou des investissements hors normes. » indique notamment David Lisnard, maire de Cannes

Depuis quatre ans, les accidents s’additionnent dans des endroits pourtant signalés et certains axes sont très bruyants. David Lisnard compte sur la nouvelle nomination de Gérald Darmanin pour répondre positivement et rapidement à sa demande afin de renforcer la sécurité routière à Cannes, en complément de tous les équipements réglementaires déjà installés par la commune depuis plusieurs années (réalisation de zone 30, séparateurs et surélévations de chaussées, création d’ilots, rondes de police, radars mobiles, etc.).

Consultez tous les articles > A la Une, En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative