Accueil > A la Une > En action > Pour Cannes > Budget 2021 : la Mairie de Cannes s’adapte aux aléas économiques de la crise de la Covid-19 et parvient à protéger les contribuables et investir pour l’avenir, dans le respect du projet de mandat

Budget 2021 : la Mairie de Cannes s’adapte aux aléas économiques de la crise de la Covid-19 et parvient à protéger les contribuables et investir pour l’avenir, dans le respect du projet de mandat

A Cannes, la crise sanitaire, économique et sociale ne sert pas de prétexte pour augmenter la fiscalité, alourdir la dette et geler les investissements. Au contraire ! Grâce à sa gestion méthodique et rigoureuse, la Mairie de Cannes a su s’adapter aux aléas économiques, sociaux et affronte de manière solide et solidaire les dramatiques conséquences de cette situation historique et inédite.

Lundi 8 février 2021, le Conseil Municipal a adopté, à l’occasion du vote du budget primitif 2021 et malgré un exercice 2020 difficile, le maintien des principes fondamentaux de la « rigueur bénéfique » initiée par David Lisnard depuis 2014 : totale sobriété fiscale sur les taux d’impôts communaux et maintien des abattements, baisse de la dette communale de 1 M€ et des dépenses de fonctionnement (-797 035 € à périmètre constant), et plan d’investissement conséquent de 75 M€ pour relancer la commune dans une dynamique vertueuse. Ainsi, la Municipalité continue de déployer son projet de mandat pour protéger les contribuables cannois, soutenir les plus fragilisés et investir en faveur de l’attractivité, de la compétitivité de la ville et de l’amélioration du cadre de vie. Plus que comptable, la finalité du projet cannois est humaine, au service de tous et pour préparer l’avenir. Quoi qu’il advienne – et non quoi qu’il en coûte –, Cannes avance !

« La rigueur bénéfique, la sobriété fiscale, le désendettement ne sont pas des slogans mais bien des actes. Aujourd’hui, après sept années consécutives de maîtrise stricte de nos finances publiques, la Mairie de Cannes sait s’adapter rapidement aux aléas, diminuer les effets d’inertie, être stable et fiable sur les temps longs et agile sur les temps courts, y compris dans cette période de cataclysme économique et social. Cette gestion méthodique et rigoureuse, fruit d’efforts intenses permanents et de la constance dans nos fondamentaux budgétaires, nous apporte la solidité nécessaire pour continuer à protéger les contribuables, produire des services publics de grande qualité, soutenir ceux qui connaissent des problèmes conjoncturels et développer une ville où il fait bon vivre. C’est la finalité humaine de nos engagements budgétaires annoncés et tenus. »
David Lisnard, maire de Cannes

Poursuivre la baisse du train de vie de la Mairie de Cannes et le désendettement communal pour préserver les générations futures

A l’issue d’un exercice 2020 sans précédent, marqué par la crise sanitaire mondiale de la Covid-19 et ses conséquences dramatiques sur l’économie, la stratégie financière de la Mairie de Cannes lui permet de poursuivre, dans la mise en œuvre de son budget 2021, ses objectifs premiers de protection des contribuables, de qualité de service et d’investissement pour rendre la ville toujours belle, pratique et attractive.

Pour cette nouvelle année, la Municipalité maintient ses principes de « rigueur bénéfique » initiés dès 2014 et construit, sous l’impulsion de David Lisnard, un budget responsable, respectueux des contribuables, prudent et réaliste.

Ainsi, le budget 2021 prévoit pour la septième année consécutive :

1. La diminution des dépenses réelles de fonctionnement. Le montant des dépenses réelles de fonctionnement s’établit à 186 491 749,19 € pour 2021 contre 187 288 784,40 € à périmètre identique en 2020, soit une diminution de -0,43% (-797 035,21 €). Cette baisse traduit la volonté de la municipalité de dégager un haut niveau d’épargne nette pour permettre un autofinancement plus important de son programme de travaux. Cette démarche de « rigueur bénéfique » permet de préparer l’avenir de Cannes et de soutenir l’économie locale, tout en diminuant les dépenses publiques dans cette période où les ressources communales continuent d’être impactées par les ponctions cumulées réalisées par l’Etat.

  • Grâce à l’ensemble des efforts réalisés sur les dépenses de gestion, les charges à caractère général diminuent de -1,49% (-694 562€) à périmètre identique et s’élèvent à 45 974 473,94 €. Cette nouvelle baisse du train de vie de la Mairie de Cannes est d’autant plus méritoire qu’elle intervient après déjà six ans de contraintes budgétaires qui se sont traduits à chaque fois par de fortes baisses des dépenses de fonctionnement.
  • En matière de charges de personnel, la gestion rigoureuse et humaine des effectifs, associée à la dynamique d’un plan de formation et d’une politique de redéploiement interne des personnels, permet à la Mairie de Cannes de baisser ses effectifs pour réduire la masse salariale, d’augmenter la rémunération des salariés municipaux pour gagner en productivité et ainsi réduire la charge sur les finances communales. Surtout, cette stratégie municipale compense partiellement les mesures gouvernementales (remplacement de primes par des points d’indice, compensation de la hausse de la C.S.G., Parcours Professionnel Carrière et Rémunération, avancement d’échelon, etc.) qui, à elles seules, augmentent mécaniquement la masse salariale de plus de 1,455 M€. Pour 2021, les charges de personnel s’établissent à périmètre constant à 101 753 361 €, soit une diminution de -0,31% (-318 041 €).

2. la poursuite du désendettement par une diminution de l’encours de la dette de 1 M€ pour atteindre en fin d’exercice -59,51 M€ depuis le 1er janvier 2014 et ainsi protéger les générations futures ;

3. la non-augmentation des taux communaux des impôts locaux, le maintien des abattements fiscaux et l’absence de création de fiscalité nouvelle sur les ménages (notamment au niveau intercommunal) pour protéger les contribuables locaux, malgré les circonstances qui incitent à recourir au levier fiscal pour dégager des recettes. Pour rappel, la détermination de la Municipalité en la matière a été saluée par la Chambre Régionale des Comptes dont le rapport 2018 mentionnait qu’« à la différence d’autres communes de la région PACA, Cannes n’a pas réduit les abattements pour compenser la diminution des dotations de l’Etat ». Avec cette politique fiscale volontariste, Cannes figure parmi les villes de sa strate où les taux des impôts locaux sont les plus bas, préservant ainsi le pouvoir d’achat des Cannois et accentuant l’attractivité de la ville ;

4. l’optimisation des recettes de fonctionnement pour pallier les ponctions réalisées par l’Etat sur les dotations et anticiper des réformes de la fiscalité locale qui seraient pénalisantes pour la ville. Le montant des recettes réelles de fonctionnement s’établit à 218 511 194,79 € pour 2021 contre 215 989 072,76 € en 2020 à périmètre constant, soit une progression de +1,17% (+2 522 122,03 €). L’effet de ciseaux est une nouvelle fois évité cette année.

 

75 M€ d’investissement pour relancer l’attractivité de Cannes et le bien-vivre des Cannois

En matière d’investissements, la Mairie de Cannes prévoit un montant de 75 M€ de dépenses d’équipement au budget 2021 pour financer les réalisations inscrites dans le projet de mandat et les subventions d’équipement tout en poursuivant l’effort de diminution de la dette.

Malgré la crise sanitaire, ce montant 2021 est en hausse par rapport aux 71 € votés au budget primitif 2020, ce qui illustre la volonté de la Municipalité de continuer son ambitieux mais réaliste programme d’investissements, nécessaire pour sans cesse renforcer l’attractivité de notre ville et améliorer la qualité de vie des Cannois.

Outre la poursuite des opérations en cours, les phases 3 et 4 de Boccacabana, le lancement de la phase 2 de la requalification des Allées de la Liberté, l’embellissement de l’avenue de Grasse et du centre de la Bocca, et l’aménagement du Boulevard Gazagnaire (phase 2) figurent parmi les travaux structurants qui seront réalisés cette année.
Reconstruire des finances communales solides et solidaires

Ce volume d’investissement de 75 M€ est une performance remarquable de la Mairie de Cannes compte tenu des contraintes sanitaires, économiques et sociales qui ont pesé sur ses finances en 2020. En aucun cas, l’équipe municipale ne perd ses objectifs de vue et maintient, avec volontarisme, la mise en œuvre du projet de mandat.

Au travers de son budget 2021 solide, le maire de Cannes maintient le cap des économies stratégiques tout en poursuivant le développement d’infrastructures nécessaires à la qualité de vie des habitants et visiteurs, à l’embellissement de tous les quartiers de la ville et à l’attractivité économique, industrielle et touristique du territoire cannois.

Dans ce contexte particulièrement trouble, cette stratégie permet de reconstruire des finances communales solides et solidaires pour l’avenir de Cannes, tout en protégeant les contribuables et les générations futures.

En outre, la démarche cannoise est la démonstration qu’il est possible de ne pas tomber dans la facilité de la dépense publique, de ne pas recourir à la pression fiscale et à l’endettement, grâce à une orthodoxie financière responsable, performante et positivement économe. Enfin, elle permet de redonner de la crédibilité à la parole publique par des engagements tenus.

Consultez tous les articles > A la Une, En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative