Accueil > Actualités > Cannes, ville créative : de nouveaux espaces pour la production audiovisuelle

Cannes, ville créative : de nouveaux espaces pour la production audiovisuelle

A l’initiative de David Lisnard, la mairie de Cannes a pour ambition de déployer, sur l’ensemble de son territoire, la filière de l’économie créative. L’objectif est de doter la ville de Cannes de tous les maillons de la chaîne de la création de contenus et, plus particulièrement, de contenus audiovisuels.

Cannes constitue déjà un haut lieu de commercialisation et de promotion puisqu’elle accueille des évènements de renommée internationale liés à l’économie créative : le Festival de Cannes et son marché, le MIPTV, le MIPCOM, le MIDEM ou encore le Cannes Lions. A compter d’avril 2018, cette offre évènementielle, tant culturelle que professionnelle, sera enrichie d’un nouveau festival, le Cannes Festival International des Séries.

Pour poursuivre le déploiement de la filière de l’économie créative, la municipalité s’est engagée dans la réalisation d’un technopôle dédié à l’image et l’économie créative. Le premier acte du développement du technopôle a été l’inauguration, en février 2014, d’une pépinière d’entreprises. Celle-ci accueille aujourd’hui 14 startups représentant 39 emplois contre une dizaine d’entreprises à son lancement et 12 emplois.

Le second acte sera la livraison, à l’automne 2019, d’un bâtiment réunissant un pôle universitaire et une Cité des entreprises. Dans celui-ci, la ville recevra, sur près de 4000 m2, plus de 1000 étudiants. Ces derniers se verront proposés, par l’Université Côte d’Azur (U.C.A.), une offre de formation de niveau Bac+4/5, autour, notamment, de l’écriture, des nouveaux modes de communication et de la production audiovisuelle. L’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (E.S.R.A.), composante de l’U.C.A., relocalisera, quant à elle, ses formations dans les locaux universitaires de Cannes.

Au sein de ce même bâtiment, pour favoriser une fertilisation croisée, plus de 1500 m2 seront dédiés à de jeunes entreprises. Ce technopôle sera par ailleurs situé près du multiplexe cinématographique Cannes Cineum, conçu par Rudy Ricciotti avec lequel un partenariat sera établi afin que ses salles puissent servir d’espaces de démonstration aux étudiants et entrepreneurs.

C’est dans ce contexte que le maire de Cannes a été approché par des porteurs de projets privés qui ont émis le souhait de réaliser, sur le territoire communal, un pôle créatif autour des arts visuels. A cet effet, ces derniers ont identifié le bâtiment du Comptoir Provençal du Verre (CPV), propriété de la Ville de Cannes, situé au 1 avenue Petit-Juas au cœur de la ville.

Le pôle créatif des arts visuels, dont l’aménagement représente un montant prévisionnel d’investissement de 10 millions d’euros, consiste à proposer, à 600 mètres du Palais des Festivals et des Congrès sur 1200 m2 l’ensemble des outils de création et de production indispensables à l’accueil des professionnels des métiers de l’image, du son, de la communication et des nouveaux médias : des salles de montage, de régies d’étalonnage, de régies d’effets spéciaux et de mixage en Dolby Atmos, d’auditoriums de bruitage et doublage, de postes de graphistes, d’animateurs et de story-boards ou encore d’un « Cyclorama ». L’ouverture de l’équipement est prévue pour début 2019.

David Lisnard porte un intérêt particulier à ce projet puisqu’il concourt au développement des industries créatives dans une parfaite cohérence avec le technopôle dédié à celles-ci. L’ensemble contribuerait à la métamorphose de la ville faisant d’elle ce lieu souhaité de formation et de création en plus d’être un des lieux majeurs de diffusion.

Pour témoigner de son intérêt, la mairie de Cannes signe un protocole d’engagement avec les porteurs  pour leur permettre de mettre en œuvre leur projet en mobilisant, en particulier, les financements nécessaires. La Caisse des Dépôts a d’ores et déjà exprimé son souhait d’accompagner financièrement ce projet.

Consultez tous les articles > Actualités

Google Analytics Alternative