Accueil > En action > Pour Cannes > Charte environnementale : Cannes prend de vitesse la future règlementation interdisant le plastique

Charte environnementale : Cannes prend de vitesse la future règlementation interdisant le plastique

La question de la protection de l’environnement ne peut plus se contenter de discours. À Cannes, on agit concrètement : à travers la sanctuarisation des poumons verts dans le cadre du nouveau Plan Local d’Urbanisme, l’aménagement d’une plaine agricole et de loisirs dans la basse vallée de la Siagne et bien d’autres initiatives comme la campagne « Ici commence la mer » contre les jets de mégots dans les réseaux d’eaux pluviales. Désormais la vaisselle jetable sera interdite dans les 49 kiosques cannois qui sont les premiers ambassadeurs du territoire pour les milliers de touristes qui empruntent nos plages toute l’année.

Lundi matin, David Lisnard a signé une charte en ce sens avec le représentant des kiosquiers locaux. Une démarche qui s’inscrit également dans la politique anti-incivisme lancée en 2014, pilier de l’action du Maire de Cannes, avec plus de 70 000 PV pour incivisme dressés depuis 2014 dont 13 686 pour jets de détritus. À cette occasion, le Maire de Cannes a dévoilé le nouveau numéro hors-série de Cannes Soleil consacré à l’environnement, rappelant les enjeux et les actions menées pour y répondre. David Lisnard a confirmé son objectif : « nous essayons de mettre en place un civisme environnemental. Nous réprimons, mais nous essayons surtout de sensibiliser et d’éduquer : tout part de là. On doit veiller à la qualité de nos eaux, et il est important que tous ceux qui sont au contact avec le public en prennent conscience. Ce qui par répercussion valorise nos kiosques.»

Consultez tous les articles > En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative