Accueil > A la Une > En action > Pour Cannes > Covid-19 : création d’une cellule municipale de soutien social et financier pour les victimes de la crise

Covid-19 : création d’une cellule municipale de soutien social et financier pour les victimes de la crise

Dès les premiers jours du confinement, David Lisnard, maire de Cannes, a alerté sur les conséquences économiques et sociales dévastatrices, à long terme, de l’épidémie de Covid-19, du fait de l’arrêt conjoint et brutal de l’offre et de la demande dans nombre d’activités (tourisme, événementiel, etc.). Ainsi, pour aider les victimes de la crise sanitaire, la Mairie de Cannes ouvre mardi 27 octobre 2020 une nouvelle cellule municipale de soutien social et financier. Ce dispositif inédit en France et novateur, piloté par le Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.), prévoit un service téléphonique d’écoute professionnelle et d’orientation, la création d’une Commission d’attribution d’aides exceptionnelles (dont la distribution de denrées alimentaires) et l’octroi d’aides financières en fonction des besoins.

« Ce qui me préoccupe fortement depuis le début, c’est la crise économique et sociale dans laquelle nous allons nous enfoncer. Les dégâts vont être forts et les détresses humaines intenses pour trop d’entre nous. L’arrêt de nombreuses activités liées notamment à l’événementiel et au tourisme va générer de la pauvreté et de la précarité chez des commerçants, des artisans, des extras, des indépendants, auto-entrepreneurs, salariés en fin de droits. En effet, les semaines et mois qui arrivent vont être particulièrement destructeurs en termes d’emplois et d’entreprises, j’ai l’impression que cela est sous-estimé par le gouvernement. Avec le CCAS, bras armé de la Municipalité, il nous incombe d’accompagner au plus près les victimes économiques et sociales de la crise sanitaire. » David Lisnard, maire de Cannes

Dès le dimanche 23 février 2020, le maire de Cannes a fait preuve de clairvoyance, d’analyse et de méthode pour anticiper les grandes orientations de sa stratégie de protection de la population et de lutte contre la propagation de l’épidémie de la Covid-19. Celle-ci s’est en particulier illustrée en matière de port du masque, de soutien immédiat du tissu économique local et de l’emploi, et de la défense du tourisme et du MICE.

En outre, David Lisnard a rapidement alerté quant à l’impact économique et social de la crise sur les foyers et personnes les plus modestes ou en difficulté. Ainsi, son action s’est aussi rapidement orientée sur l’accompagnement des personnes fragiles ou isolées afin de les sécuriser, de leur garantir le service public habituel et d’éviter qu’elles soient contaminées et propagent à leur tour le virus (voir plus bas).

Parce qu’il est désormais urgent d’aider les sinistrés sociaux de la crise qui échappent aux dispositifs d’accompagnement actuels, la Mairie de Cannes crée une cellule municipale de soutien aux victimes économiques et sociales de la Covid-19. Cette initiative impulsée par David Lisnard en anticipation de la violente et très douloureuse crise sociale à venir est une première en France. Elle prévoit :

1.       La mise en place d’un numéro vert 0805 38 23 23 (du lundi au vendredi de 8h30 et 18h) et d’une adresse mail soutiensocialcovid@ccas-cannes.fr ;

Porté par une équipe formée et polyvalente du CCAS, ce dispositif vise à :

  • identifier les personnes en difficulté par une écoute professionnelle, simple et unique ;
  • vérifier que la problématique exprimée soit bien en lien avec la Covid-19 ;
  • recenser les problématiques et les besoins (psychologiques, économiques, violences intrafamiliales, sociales, médicales, etc.).

2.       La création d’une « Commission d’attribution d’aides exceptionnelles aux victimes économiques et sociales de la Covid-19 » ;

Sur présentation d’un dossier d’évaluation sociale et de justificatifs de préjudice, cette commission consultative proposera l’aide la plus appropriée (financière, alimentaire, etc.) en fonction de la gravité de la situation et des répercussions sur la vie quotidienne. Cette réponse adaptée, réactive et efficiente sera apportée en lien avec le tissu associatif local et les partenaires institutionnels extérieurs (Croix Rouge, Secours catholique, Secours populaire, J’avais faim, Parcours de femmes, Les Restos du Cœur, Pôle Emploi, Samu Social, Saint Vincent de Paul, Entraide protestante, Les Petits Frères des Pauvres, PLIE, Centre familial Charles Vincent, Conseil local de santé mentale).

3.       L’octroi d’aides financières équitables et justifiées ;

Sur consultation de la Commission Permanente du CCAS, l’aide municipale sera attribuée en fonction  de la composition familiale et de l’ensemble des ressources du demandeur et/ou de son foyer. Dans le cadre de l’octroi de ces aides économiques directes, la Mairie de Cannes prévoit une enveloppe budgétaire de 200 000 €.

Durant le confinement, un soutien immédiat aux personnes fragiles et isolées
Immédiatement mobilisée et proactive, la Mairie de Cannes a déployé de nombreux moyens d’accompagnement et de soutien des personnes les plus fragiles ou isolées durant et après la période de confinement général. Ainsi, la priorité sociale a été donnée aux séniors, aux personnes seules et aux SDF, afin de les protéger d’une contamination et de leur garantir le service public habituel. L’action de la municipalité s’est traduite par :

  • la livraison de 608 colis alimentaires aux personnes les plus défavorisées et la mise en place d’une aide aux courses pour 170 personnes en habitation individuelle et 40 personnes en résidence autonomie, soit 711 courses apportées à domicile ;
  • l’ouverture d’un deuxième et grand centre d’accueil des SDF dès le 20 mars au Palais des Festivals et des Congrès avec une capacité de 60 places. De même, 11 places ont été maintenues au sein du Foyer d’accueil Lycklama. Au total, 6 180 repas ont été servis aux sans-abris (midi et soir) sur ces deux sites ;
  • le suivi de 198 personnes en maintien à domicile grâce à l’intervention de 29 aides du CCAS et la livraison de 320 repas (48% d’augmentation par rapport au service habituel en raison du confinement) ;
  • l’organisation d’une vaste campagne téléphonique pour informer les habitants et recueillir leurs besoins (8 995 personnes appelées, 2 712 personnes identifiées vulnérables contactées régulièrement) ;
  • l’accueil 7 jours sur 7 dans le respect des consignes sanitaires des enfants des personnels mobilisés (soignants, médio-social, policiers, gendarmes, pompiers, aides-soignants, caissiers et caissières, etc.) dans les crèches et écoles communales (1 772 accueils réalisés durant le confinement) ;
  • la publication de modules numériques culturels et sportifs pour accompagner le quotidien des Cannois confinés (100 modules « Cannes confinée et sportive » et 25 modules « Cannes confinée et sportive »).

La création de cette cellule municipale par David Lisnard, qui constitue une première en France, apporte un soutien concret et illustre le pragmatisme avec lequel le maire de Cannes sait anticiper, innover et mobiliser les moyens publics pour répondre à la réalité des situations de crise.

 

Consultez tous les articles > A la Une, En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative