Accueil > En action > Pour Cannes > Déclaration de David Lisnard pour les 50 ans du premier pas de l’homme sur la lune : Cannes ville spatiale, rallumons les étoiles

Déclaration de David Lisnard pour les 50 ans du premier pas de l’homme sur la lune : Cannes ville spatiale, rallumons les étoiles

50 ans après, rallumons les étoiles.

Par David Lisnard, Maire de Cannes :

« Marcher sur la lune : Lucien de Samosate, Jules Verne, Méliès, Edgar Poe, Hergé, tous en ont rêvé, l’ont imaginé, formulé ou figuré. Et pour la première fois de son Histoire, il y a exactement cinquante ans, l’Humanité a posé un pied de chair et d’os sur un autre astre que la planète bleue.

L’onirique est devenu épopée, l’utopique est devenu réalité, par cette faculté qu’a l’Homme d’être un animal de conquête, de rupture de l’ordre naturel des choses, de dépassement.

« L’important est de n’avoir cesse de questionner ». C’est cette curiosité humaine – mère de toutes les sciences – à laquelle nous invitait Albert Einstein qui a conduit, un certain 21 juillet 1969 à 3h56 heure française, sous le regard de 450 millions de téléspectateurs à une époque où posséder une télévision n’était pas encore courant, Neil Armstrong à fouler le sol lunaire, bientôt suivi par son collègue Buzz Aldrin.

Dire que ce moment était historique serait une litote. Mais rappeler qu’il fut une prouesse est un devoir.

Le succès d’Apollo 11 est la consécration d’une aventure technologique et humaine hors du commun : lancé en 1961 par J. F. Kennedy, le programme Apollo – en moins de huit ans ! – a réussi à envoyer des hommes sur la Lune et à les faire revenir sains et saufs sur Terre…

Quelle immense leçon de volontarisme politique et d’abnégation scientifique, portés par la vision d’une Nouvelle Frontière sans cesse renouvelée : l’espace, le vrai, le grand, l’infini.

Ce défi absolu mobilise aussi une autre grande nation, la France, dont l’une de ses villes devenues spatiales, Cannes.

En effet, cette année 2019 est aussi celle où le site cannois de Thalès Aliena Space, qui y emploie aujourd’hui plus de 2 200 personnes, fête ses 90 ans. Si la ville est plus connue pour ses stars du tapis rouge que pour ses étoiles au firmament, pourtant, depuis près d’un siècle, Cannes a été au centre de toutes les conquêtes du ciel puis de l’espace.

Du premier hydravion d’Etienne Romano testé dans la baie en 1922 à la toute nouvelle – et unique au monde – constellation Iridium NEXT composée de 81 satellites livrée récemment, en passant par la sonde Huygens posée sur une lune de Saturne en 2005 détenant à ce jour le record de l’objet construit par l’homme posé le plus loin de la Terre, l’excellence du site spatial cannois n’est plus à démontrer.

Et les succès, passés ou à venir, des projets pensés, fabriqués, testés à Cannes sont innombrables :

– Copernicus, programme européen permettant d’anticiper les conséquences du réchauffement climatique pour aider à les corriger ;

– Konnect VHTS, qui apportera le très haut débit partout en Europe ;

– le système satellitaire de la Composante Spatiale Optique de renseignement de l’armée française ;

– MétéoSat 3e génération, l’un des réseaux satellitaires d’imagerie et de sondage atmosphérique parmi les plus évolués du monde.

Et tant d’autres exemples encore ! C’est pourquoi, quelles que soient les difficultés commerciales rencontrées actuellement par l’entreprise, il est plus que jamais nécessaire de renforcer sa présence et de soutenir la singularité d’un site cannois unique en Europe dans l’industrie satellitaire et l’optique spatiale de haute résolution. C’est stratégique pour la France, dont la souveraineté dépend aussi de son indépendance spatiale, et porteur de prospérité comme de progrès.

Car ce défi du firmament connait aujourd’hui un nouveau regain et un nouvel enjeu, dans un monde où la Chine et l’Inde ont rejoint les Etats-Unis, la Russie et l’Europe comme puissances spatiales, avec cette fois-ci, en ligne de mire, la conquête de la planète rouge : Mars.

Une conquête dont Cannes et son écosystème industriel sont aux avant-postes, à travers le programme ExoMars 2020, deuxième mission européenne d’atterrissage et de recherche de traces de vie sur Mars, pour laquelle Thalès Aliena Space et l’ensemble de ses sous-traitants mobilisent toutes leurs expertises.

Plus que jamais, la filière d’excellence spatiale cannoise, portée par ses industriels et soutenue par la Mairie de Cannes et l’Agglomération Cannes Pays de Lérins, prouve son haut niveau de compétences, à la mesure de cette Nouvelle Frontière spatiale, sans cesse repoussée. 

Quelle fierté de voir tant d’intelligence ici à Cannes, au service du Progrès humain.

« Il est grand temps de rallumer les étoiles », nous exhortait Apollinaire du fond de sa tranchée, en 1918. Un siècle plus tard, dans le temps troublé et blasé qui est le nôtre, gageons que cette nouvelle conquête spatiale mobilisera de nouveau ce que l’homme a de meilleur en lui.

Rallumons donc les étoiles ici, de Cannes. »

Consultez tous les articles > En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative