Accueil > Dans les médias > Diana Rigg, Gregg Araki, «Vernon Subutex»… CanneSeries dévoile sa deuxième édition

Diana Rigg, Gregg Araki, «Vernon Subutex»… CanneSeries dévoile sa deuxième édition

20 Minutes (13 mars 2019).

Une ouverture pour «Vernon Subutex», un prix spécial pour Diana Rigg, et des séries des quatre coins du monde pour la compétition

À peine le festival Series Mania à Lille terminé le 30 mars, que les sériephiles devront monter dans le train destination la Croisette pour la deuxième édition de CanneSéries  du 5 au 10 avril. On savait déjà que « Vernon Subutex », d’après le bestseller de Virginie Despentes, était projetée en ouverture, et que la grande Diana Rigg, de Chapeaux melon et bottes de cuir à Game of Thrones, honorerait le public de sa présence, mais le reste de la programmation a été dévoilé mercredi midi.

De la SF et de l’humour

Après avoir présenté des fictions plutôt « sérieuses » l’année dernière, avec la victoire de l’isarélienne When Heroes Fly en compétition, l’heure est à l’humour et au genre avec des séries tournées vers l’anticipation. C’est le cas de The Feed, créée par Channing Powell de Walking Dead. Attendue sur Amazon, cette série anglo-saxonne, avec David Thewlis dans le rôle principal, imagine un futur proche où une technologie implantée dans les cerveaux empêche les humains de communiquer directement.

Côté humour, il faudra compter notamment sur la série norvégienne Magnus qui mêle enquête policière et mythologie scandinave, et l’espagnole Perfect Life sur trois femmes en crise. La compétition officielle comprend deux séries allemandes (Bauhaus, How to sell drugs online fast), deux flamandes (Studio Tarara, sur l’envers de la télévision, et The 12 comme le nombre de jurés d’un procès médiatique), une japonaise (Junichi, produite par le cinéaste Kore-Eda), une russe (The Outbreak) et une israélienne (Nehama).PUBLICITÉ

inRead invented by Teads

Un prix spécial pour Diana Rigg

Absente de la compétition, la France sera représentée avec donc Vernon Subutex, présentée en ouverture. Adaptée de la saga à succès de Virginie Despentes, la série à la bande-son très rock’n’roll compte un casting quatre étoiles, avec Romain Duris dans le rôle de Vernon, disquaire à la rue. Elle sera diffusée ensuite en avril sur Canal +.

Manifestation gratuite et ouverte au public, présidée par l’ancienne ministre de la Culture Fleur Pellerin, CanneSéries sera aussi l’occasion de découvrir, hors compétition, la série déjantée du réalisateur indépendant Gregg Araki, Now Apocalypse, de plonger dans l’horreur avec NOS4A2 ou de découvrir l’Inde du XIXe siècle avec Beecham House.

Un prix spécial sera remis à l’actrice Diana Rigg, et le jury est notamment composé de Baran bo Odar, créateur de Dark sur Netflix, Stephen Fry ou Emma Mackey, révélation de la récente Sex Education.

Consultez tous les articles > Dans les médias

Google Analytics Alternative