Accueil > En action > Intempéries : David Lisnard demande l’état de catastrophe naturelle

Intempéries : David Lisnard demande l’état de catastrophe naturelle

Intempéries à Cannes : David Lisnard demande la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle et salue la mobilisation des agents des services techniques et de la police municipale.

Alors que les travaux de nettoyage et de remise en état du domaine public sont encore en cours, l’alerte orange étant levée, David Lisnard, Maire de Cannes, tient à saluer le travail des agents des services techniques de la Ville et de la Police municipale, réalisé dans des conditions parfois difficiles et sans discontinuité, qui ont œuvré en amont puis pendant les intempéries, permettant par leurs interventions de minimiser les dégâts et sécuriser les personnes et les biens.

Dès le retour à la normale, David Lisnard a saisi la Préfecture et demandé la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour la Ville de Cannes. La mairie entreprendra sans attendre des travaux sur le boulevard du Midi, voie communale endommagée, mais également sur le mur de soutènement qui consolide cette voie.

À la suite de l’alerte Météo France annonçant de la pluie et une forte houle à partir du mardi 4 et jusqu’au mercredi 5 novembre, la Ville de Cannes a mis en place dès lundi 3 novembre des mesures de prévention. Toutes les dispositions ont été prises en lien avec les partenaires locaux, et ont permis de limiter largement les conséquences de cet évènement météorologique.

Un dispositif de barriérage a été installé en permanence sur le boulevard du Midi, où la Police municipale est restée présente durant toute la durée de l’alerte pour sécuriser le littoral. Depuis lundi, des messages préventifs avaient été placés sur les voitures stationnées le long du bord de mer et sur le parking Vallombrosa afin d’avertir les automobilistes de déplacer leur véhicule et ainsi éviter d’éventuels dégâts matériels.

Le réseau des caméras a permis une surveillance extrêmement précise du littoral, grâce à laquelle la fermeture du boulevard du Midi est intervenue uniquement aux moments nécessaires.

Sur la demande de David Lisnard, un nettoyage systématique des bouches d’égout avaloirs sur les principaux axes routiers a été réalisé dès lundi pour assurer l’évacuation des fluides, en particulier dans le quartier République. Uniparc a été informé des alertes et a pris la décision de fermer le parking Lauboeuf dès lundi soir, permettant ainsi d’éviter les dégâts matériels éventuels. Un curage préventif des vallons a été réalisé avant le début des intempéries. Enfin, l’ensemble des plagistes a été contacté dès réception de l’alerte orange.

Toutes les associations travaillant au contact de la mer ont été averties. Les capitaineries des ports ont reçu la consigne de vérifier l’amarrage des bateaux. L’hélistation et les transports maritimes ont également été alertés.

Pour faire face aux intempéries, les services municipaux sont restés mobilisés depuis lundi, notamment avec des renforts sur les sites exposés :

• 6 agents ont été affectés sur le boulevard Leader en raison de l’effondrement d’un mur ;
• 4 agents de la Police municipale ont été postés au quai Laubeuf et à la plage des Sables d’Or pour sécuriser le boulevard du Midi en complément du déploiement des barrières ;
• 3 agents ont travaillé à la fermeture des accès piétons vers les plages par la pose de planches au boulevard Gazagnaire, ceci pour éviter l’intrusion de la mer ;
• 20 agents ont effectué la surveillance du territoire avec l’inspection et le nettoyage des caniveaux des quartiers Californie et Croix des Gardes ;
• 6 agents ont travaillé à l’évacuation et au déblai des kiosques sur le boulevard du Midi ;
• Hier soir, 4 agents d’Allo Mairie + sont intervenus pour enlever les éléments menaçants de la plage des Sables d’Or qui n’avaient pas résisté à la force du vent.

Pendant la nuit du 4 au 5 novembre, un renfort des agents d’astreinte, le responsable du service d’exploitation et le prestataire de la Ville pour les intempéries et les interventions d’urgence sont restés déployés sur le terrain pour agir d’heure en heure en fonction de l’évolution de la météo.

Aujourd’hui, le nettoyage a débuté dès 6 heures au rond-point Romano jusqu’au boulevard du Midi suivant les besoins, avec les équipements suivants :
• 2 bobs dont 1 équipé d’un balai ;
• 1 pelle ;
• 1 balayeuse aspiratrice ;
• 1 camion.

Ce matin, dès la fin des intempéries, un camion « bull » permettant de déplacer des objets encombrants était réservé pour le nettoyage du littoral. Les agents du service voirie œuvrent pour le nettoyage du front de mer, et les agents des espaces verts interviennent dans tous les quartiers pour libérer l’espace public de branches et végétaux cassés.

Consultez tous les articles > En action

Google Analytics Alternative