Accueil > En action > Pour Cannes > La Mairie de Cannes installe 6 boutons d’appel d’urgence supplémentaires sur l’espace public

La Mairie de Cannes installe 6 boutons d’appel d’urgence supplémentaires sur l’espace public

Si la sécurité est une mission régalienne et à ce titre du ressort de l’État, la Mairie de Cannes n’a de cesse, depuis 2014, de renforcer les moyens accordés à sa police municipale ainsi que les dispositifs visant à assurer la protection des Cannois et des visiteurs. C’est dans ce cadre qu’ont été installés quatre boutons d’appel d’urgence supplémentaires sur l’espace public visant à alerter immédiatement la police municipale en cas de danger ou d’agression. Ces quatre bornes ont été installées devant la gare SNCF, devant les marches du Palais des Festivals et des Congrès, sur l’esplanade de la plage Macé sur la Croisette et en face de la place Roubaud, au centre de la Bocca, à l’intersection des avenues Francis Tonner et Pierre Sémard. Deux autres boutons de ce type seront aussi installés au sein du Campus Universitaire de Bastide Rouge et à Ranguin, près de l’église, portant le total à 355 sur l’ensemble du territoire communal.

Ainsi que le note David Lisnard, « il n’y a pas de dispositif de sécurité absolue, mais c’est l’addition des moyens, des technologies et des vigilances qui crée l’efficacité sécuritaire et permet de limiter des situations à risque ou dangereuses : une présence physique policière, de très nombreuses caméras de vidéoprotection, des citoyens vigilants, des systèmes d’alarme ».

Au total, ce sont donc 355 boutons alarme installés par la municipalité, de façon pionnière, dont au sein des établissements publics, écoles, crèches, lieux de culte et de certains commerces. Ils renforcent la démarche volontariste de la mairie en la matière et notamment le premier Plan Communal de Prévention du Risque Terroriste en France que David Lisnard avait initié en 2015.

Se déclenchant par un simple appui de l’usager , ces boutons permettent aux agents municipaux installés au Centre de protection Urbain auquel ils sont directement reliés de procéder à une « levée de doute » grâce au micro et à la caméra vidéo implantés dans le boitier pour vérifier la réalité du danger ou de l’agression. Les différentes caméras de vidéo protection (690 sur l’ensemble du territoire, soit le réseau le plus dense de France avec une caméra pour 109 habitants) situés à proximité du lieu sont alors immédiatement orientées dans la direction du signalement et, dans le même temps, des effectifs de la police municipale de Cannes se mettent en route pour pouvoir intervenir dans les trois minutes qui suivent l’appel.

Ces boutons d’appel d’urgence en temps réel « sont des systèmes qui permettent de toujours mieux sécuriser les passants et compléter notre stratégie de lutte contre la délinquance et le risque terroriste » insiste David Lisnard qui rappelle aussi que Cannes est aujourd’hui devenue la référence nationale en matière de résilience et de gestion des risques, notamment dans l’anticipation du risque terroriste, compétence qui lui est d’ailleurs reconnue par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour la seconde fois depuis 2018. Pour rappel, depuis 2016, la Mairie de Cannes a investi 7,5 millions d’euros dans le cadre de son Plan Communal de Prévention du Risque Terroriste.

Consultez tous les articles > En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative