Accueil > Dans les médias > «Nicolas», arbitre de l’UMP sur la Croisette

«Nicolas», arbitre de l’UMP sur la Croisette

Article publié dans Libération lundi 17 février 2014

Retour sur sur la bataille Lisnard-Tabarot pour la mairie de Cannes

Venu assister, vendredi, au concert de Carla Bruni à Cannes, Nicolas Sarkozy en a profité pour adouber implicitement David Lisnard, le protégé de François Fillon dans la course à la mairie. Au grand dam de Philippe Tabarot, le poulain de Jean-François Copé. Vu de Cannes, le suspense était insoutenable : l’ex-chef de l’Etat allait-il laisser voir sa préférence pour l’un ou l’autre des protagonistes de ce duel qui déchire la droite locale ? Alors que le résultat s’annonce très serré, le soutien de «Nicolas», aussi discret soit-il, peut s’avérer déterminant dans une ville à 80% de droite. En tant que président du Palais des Festivals, Lisnard n’a pas seulement eu le privilège d’accueillir le mari de la chanteuse, il a surtout assisté au concert à ses côtés, dans une salle bourrée de militants. Après le spectacle, Sarkozy a même tenu à aller dîner avec lui et ses deux parrains locaux : le député UMP Eric Ciotti et le maire de Cannes, Bernard Brochand, qui ne se représente pas. Les électeurs cannois seront sans nul doute largement informés de ces agapes qui pèseront.

Alain Auffray

«Nicolas», arbitre de l'UMP sur la Croisette

Consultez tous les articles > Dans les médias

Google Analytics Alternative