Accueil > A la Une > En action > Pour Cannes > Patrimoine : les cloches du Suquet se préparent à leur centenaire

Patrimoine : les cloches du Suquet se préparent à leur centenaire

Dans le cadre des actions engagées par David Lisnard en faveur de la préservation du patrimoine cannois, porteur d’identité, la Mairie de Cannes procède à la restauration du clocher roman de l’église Notre-Dame d’Espérance du Suquet et de la chapelle de la Miséricorde à Forville, dont son maître-autel de style baroque, toutes deux propriétés municipales et classées « Monument historique ».

Le maire de Cannes présentait ainsi deux opérations hautement symboliques, jeudi matin, car concernant respectivement le cœur et le ventre de Cannes, « qui étaient inscrites dans mon projet de mandat. La première (au Suquet) a débuté hier et la deuxième (à Forville) sera lancée au printemps prochain.
Préserver, restaurer et embellir notre patrimoine n’a rien ni d’anodin ni de superficiel : il s’agit à la fois de se souvenir, d’entretenir l’âme de la commune et de la partager dans la fidélité à son identité, de faire le lien entre les époques, mais aussi de renforcer l’attractivité de notre ville. C’est dans ce dessein que nous avons lancé, dès 2014, notre Plan Eglises, visant à valoriser les édifices religieux relevant de la propriété communale, et donc bâtis avant la Loi de 1905, à travers lequel nous avons successivement rénové une partie de l’église Notre-Dame d’Espérance, de la chapelle Saint-Cassien et de l’église Notre-Dame de Bon-Voyage.

Je vous présente ici les détails des deux opérations que nous lançons :
Eglise Notre-Dame d’Espérance :

  • Restauration complète du clocher du fait de l’instabilité du système campanaire générant des vibrations trop importantes dans la maçonnerie ;
  • Restauration des couvertures en tuile canal ;
  • Conservation et restauration des cadrans zinc et de la coursive métallique périphérique à consolider et sécuriser ;
  • Restauration des parements extérieurs en pierre de taille et moellons, rejointement à la chaux naturelle ;
  • Restauration du système campanaire ;
  • Installation d’un système anti-volatiles à ultrason ;
  • Mise aux normes de l’installation électrique

Fin des travaux prévue pour avril 2021.

Chapelle de la Miséricorde :

  • Restauration du maître-autel, détérioré en raison de la présence de sels inhérents à l’humidité qui rongent sa structure ;
  • Réfection de la toiture ;
  • Restauration du portail d’entrée en pierre de taille ;
  • Réfection des enduits intérieurs et extérieurs ;
  • Restauration du système campanaire ;
  • Restauration des menuiseries intérieures et extérieures ;
  • Restauration du maître-autel en marbre ;
  • Restauration des boiseries intérieures ;
  • Révision des sols intérieurs ;
  • Remise en peinture des parements intérieurs ;
  • Mise en lumière intérieure

Ces travaux de rénovation débuteront en mai 2021 et s’achèveront en février 2022.

Voici donc les détails de ces deux belles opérations, qui seront réalisées dans le strict respect de notre orthodoxie financière, et ce malgré le contexte que l’on connaît (aucune augmentation des taux d’impôts communaux, pas d’impôt nouveau, baisse de la dette, économies des dépenses de fonctionnement) et grâce à des dons privés recueillis par la Fondation Patrimoine, avec qui nous entretenons une coopération productive, saine et pérenne. Si vous souhaitez contribuer à ces deux belles opérations, rendez-vous sur www.fondation-patrimoine.org

Vive Cannes, vive notre patrimoine, porteur de sens et de lien ! »

Consultez tous les articles > A la Une, En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative