Accueil > En action > Pôle métropolitain de l’Ouest : une politique collaborative pour mener des actions immédiates sans bureaucratie ni imposition nouvelle.

Pôle métropolitain de l’Ouest : une politique collaborative pour mener des actions immédiates sans bureaucratie ni imposition nouvelle.

David Lisnard lançait hier, aux côtés de Jean Léonetti, maire d’Antibes et président de la communauté d’agglomération Sophia Antipolis, Jérôme Viaud, maire de Grasse et président de la communauté d’agglomération Pays de Grasse et de Charles Ange Ginésy, président du Département des Alpes-Maritimes et de la communauté de communes Alpes-Azur, le nouveau Pôle métropolitain réunissant les intercommunalités dans une volonté de travail commun au service des habitants et du territoire. 450 000 habitants sur 86 communes (soit 52% des Alpes-Maritimes) avec 70 464 entreprises, dont 1777 spécialisées dans la Recherche & Développement, 143 554 emplois privés tous secteurs confondus et 300 000 congressistes : derrière ces chiffres, il y a avant tout la réalité de la vie quotidienne de nous tous, et le potentiel qualitatif d’un territoire unique, ouvert sur l’international, constitué de grands talents humains et d’atouts naturels, de paysages de montagne, de campagne, de littoral, d’un remarquable patrimoine bâti.

Efficacité, sobriété et équité, le Pôle métropolitain se veut un outil de performance publique et de prospective au service des quatre EPCI pour un meilleur service aux usagers au meilleur coût, avec les moyens existants.

En effet, ce Pôle métropolitain est une instance à coût zéro pour les agglomérations adhérentes et permettra de réaliser des économies d’échelles et donc de défendre les contribuables avec aucune fiscalité nouvelle. Enfin cette instance respectera l’identité et la souveraineté des intercommunalités existantes. La volonté des maires et présidents des quatre agglomérations est de travailler ensemble sur des compétences telles que le développement économique, l’attractivité, la mobilité, la protection et la sensibilisation environnementale, la valorisation des déchets.

Après le lancement de l’installation des bornes de rechargement IRVE (Infrastructures de Recharge pour Véhicules Electriques) à Pégomas, le 2 février dernier, (pour un réseau de 95 bornes d’ici à l’été dont 26 pour l’agglomération Cannes Lérins), les prochaines actions programmées porteront sur les déplacements (parvenir à une meilleure cohérence à l’échelle de tout ce vaste territoire des lignes de bus et à un seul titre de transport), l’environnement, la valorisation des déchets, le développement économique, la mobilité, l’attractivité, au service des habitants, pour simplifier le quotidien et dynamiser nos territoires

La création de ce Pôle métropolitain, qui regroupe 52% des communes du département, est le résultat de discussions engagées depuis plusieurs mois et d’une volonté partagée des élus d’apporter le meilleur service public aux habitants, à moindre coût.

Consultez tous les articles > En action

Google Analytics Alternative