Accueil > A la Une > En action > Pour Cannes > Prime aux soignants : la mobilisation de Cannes et Grasse a payé

Prime aux soignants : la mobilisation de Cannes et Grasse a payé

Dès le 15 mai dernier, David Lisnard et Jérôme Viaud révélaient et dénonçaient l’absurdité du décret n°2020-568 du 14 mai 2020 qui ne donnait pas la possibilité aux hôpitaux de Cannes et de Grasse de verser à leurs agents la prime de 1 500 € attribuée aux personnels hospitaliers.

Aujourd’hui, la demande conjointe des maires de Cannes et de Grasse a enfin été entendue par le ministère des Solidarités et de la Santé, puisque les deux centres hospitaliers viennent d’être ajoutés à la liste des établissements ayant la possibilité de verser l’intégralité de cette prime exceptionnelle à leurs agents. Cette annonce est le résultat d’un travail commun et sans relâche de David Lisnard et Jérôme Viaud, Présidents des Conseils de Surveillance des Hôpitaux de leurs communes.

« La publication au Journal Officiel du nouveau décret relatif à la possibilité d’attribuer une prime exceptionnelle de 1 500€ aux personnels hospitaliers, mentionnant les hôpitaux de Cannes et de Grasse, est désormais une réalité.

Nous nous réjouissons que le Gouvernement ait revu sa copie et qu’il ait répondu favorablement à notre saisine et nos interventions. En effet, dès le 15 mai dernier et la parution du décret n°2020-568 publié la veille, nous avons défendu ardemment auprès du Ministre des Solidarités et de la Santé, mais aussi du Président de la République et du Premier ministre, une révision de ce texte afin que nos hôpitaux soient inscrits sur la liste des établissements pouvant octroyer cette prime à leurs personnels méritants.

Cette décision de l’Exécutif met fin à une profonde injustice à l’égard des femmes et des hommes de la communauté hospitalière mobilisés quotidiennement pour soigner les malades atteints du COVID-19 et sauver des vies. Ils méritent cette légitime reconnaissance.

En tant que Présidents des Conseils de Surveillance des Centres Hospitaliers de Cannes et de Grasse, nous nous attacherons toujours à défendre nos hôpitaux comme les intérêts des équipes dévouées, professionnelles et engagées qui y travaillent. »

David Lisnard, maire de Cannes et Jérôme Viaud, maire de Grasse

Consultez tous les articles > A la Une, En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative