Accueil > En action > Pour Cannes > Réaction de David Lisnard au décès de Michel Serres

Réaction de David Lisnard au décès de Michel Serres

« Michel Serres est mort. Philosophe et écrivain prolixe, son bouillonnement intellectuel habitait le vaste territoire de sa curiosité.

La sagesse de Michel Serres et la force de sa philosophie nous conduisaient à une conscience planétaire propice à l’écologie positive dont notre époque a un besoin impérieux, et qui nous inspire dans nos actions locales pour l’environnement.

Il avait su se faire apprécier du grand public par une pensée complexe traduite en mots simples et en images fortes. Son accent gascon et sa voix rocailleuse étaient définitivement attachés au personnage qu’il s’était forgé et qu’il avait imposé avec sérieux sous la coupole de l’académie française.

Sa vie portait la marque d’un récit initiatique ponctué de convictions solides notamment en matière d’environnement et d’éducation. Parmi ses nombreux ouvrages, le succès considérable de «Petite poucette » a illustré l’étendue d’un esprit agile dans le maniement des concepts au service de démonstrations concrètes. 

Il avait l’audace d’une pensée libre qui a défriché sa vision du monde toujours plus large. Le titre de son dernier ouvrage « Morales espiègles  » apparaît comme un clin d’œil facétieux qui résume à lui seul le regard à la fois brillant et concentré qu’il semblait porter sur la vie.

Avant que je ne sois Maire et en tant que président du SICASIL, le syndicat intercommunal de l’eau potable, j’ai eu le privilège de l’accueillir à Cannes dans le cadre du Symposium de l’eau. J’en conserve le souvenir d’une personnalité engagée, attachée à une vision du monde où le destin de L’Homme est indissociable de son respect de la nature.»

David Lisnard,

Maire de Cannes

Président de l’Agglomération Cannes Lérins

Vice-président du Département des Alpes-Maritimes       

Consultez tous les articles > En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative