Accueil > En action > Le savoir-faire cannois labellisé Made in Cannes à l’international

Le savoir-faire cannois labellisé Made in Cannes à l’international

David Lisnard visitait jeudi matin l’usine cannoise France-Hélices, leader mondial de la propulsion marine qui fabrique, depuis 40 ans cette année, des hélices de bateaux pour la navigation de plaisance, marchande et de défense.

20 000 unités sont ainsi fabriquées chaque année au sein de cette entreprise familiale dont la qualité des prestations a été inscrite au patrimoine vivant et fait honneur à Cannes dont la signature est désormais gravée sous la mention made in Cannes sur les équipements commercialisés et exportés à l’international.

David Lisnard, qui avait déjà visité l’établissement trois ans plus tôt, alors qu’il présentait son projet pour le développement économique de Cannes, a salué « la spirale vertueuse de France Hélices dont le succès repose sur des savoirs-faire ancestraux et une adaptation à la modernité avec le passage au numérique. France Hélices est un fleuron de notre industrie, un étendard et, plus que tout, une immense fierté. »

Dans son propos, le maire de Cannes a également rappelé que « la collectivité a un rôle à jouer, un environnement positif à créer et nous tenons nos engagements pour développer l’attractivité de Cannes tout en préservant son âme. »

C’est ainsi qu’à l’initiative de David Lisnard, la mairie de Cannes a concrétiser :

  • la création du technopôle de l’image et de l’économie créative marquée par :
    – l’ouverture en 2014 de la pépinière d’entreprises « CréACannes » à la Bastide Rouge avec 14 entreprises installées aujourd’hui et 39 emplois créés ;
    – le projet de création d’un Hôtel des Entreprises sur le même site, conjoint à l’Université, pour l’accueil d’une centaine de startups à la rentrée 2019 ;
  • un partenariat signé avec Google France pour accompagner les PME locales dans la promotion de leurs activités et renforcer leur visibilité virtuelle ;
  • l’embellissement de Cannes, le lancement de projets structurants d’amélioration de l’attractivité de la ville, le développement des transports en commun, des campagnes de promotion de notre destination aussi bien sur le plan touristique que pour l’accueil des projets entrepreneuriaux, des plans d’actions pour le commerce de proximité et l’artisanat, la valorisation à l’international de la marque « Cannes » (Cote d’Azur France) ;
  • le lancement d’un pôle créatif des arts visuels avec des espaces dédiés à la production cinématique et audiovisuelle en centre-ville (ancien comptoir provençal du verre) dans le cadre du nouveau projet Cannes on Air, comprenant sur 1 000 m² des salles de montage, régies d’étalonnage, régies d’effets spéciaux et de mixage, auditoriums de bruitage et doublage, postes de graphistes, d’animateurs et de story-boards, studios de tournage 2D-3D ;
  • la poursuite du projet Odysséa de Thalès Alenia Space pour lequel la Ville a consenti un bail emphytéotique jusqu’en 2033 en vue de la construction de nouveaux bâtiments sur une surface totale de 33 175 m² et un investissement global de 32 millions d’euros en deux tranches conclues par la livraison du bâtiment optique en octobre 2015.

Bien que la compétence du développement économique ait été transférée à la communauté d’agglomération Cannes Pays de Lérins au 1er janvier 2017, dans le cadre de la loi NOTRe, la mairie de Cannes reste mobilisée au côté de ses entrepreneurs qui participent directement à l’attractivité du territoire et au dynamisme du marché de l’emploi.

Ainsi, pour permettre à France Hélices de maintenir son pôle de production à Cannes et de pérenniser ainsi les emplois liés à son activité dans la commune, le maire de Cannes, David Lisnard, a recherché, dans le cadre d’une démarche d’optimisation du patrimoine de la Ville, les possibilités foncières d’accompagner le développement des infrastructures abritant la chaîne de conception et de réalisation des hélices.

Un terrain de 2 900 m², en propriété communale, a été identifié dans le secteur Les Arlucs – La Roubine pour répondre au besoin d’extension de l’entreprise. Une visite réalisée avec les exploitants a confirmé la compatibilité du besoin et de l’offre qui pourrait être concrétisée dans les prochains mois sous la forme d’une location ou d’une vente selon les modalités à définir, notamment au regard de l’évaluation des domaines.

« Nous allons tout faire pour vous permettre de vous étendre et de développer une chaîne de production compétente sur le site cannois. » a annoncé David Lisnard.

La concrétisation de ce déménagement, grâce au soutien logistique de la mairie de Cannes, permettra à l’entreprise, fleuron national de la construction d’hélices et de la propulsion navale, de maintenir et de développer son activité, de concentrer les outils de sa chaîne de fabrication sur un même site et ainsi de maintenir le niveau d’excellence de sa production qui fait honneur à Cannes et contribue, par ce savoir-faire exemplaire, à son rayonnement international.

Sur le terrain économique aussi, Cannes se renforce.

Consultez tous les articles > En action

Google Analytics Alternative