Accueil > A la Une > En action > Pour Cannes > Transition énergétique : L’Agglomération Cannes Lérins lance une grande unité de production d’hydrogène pour les véhicules de Cannes et de l’intercommunalité

Transition énergétique : L’Agglomération Cannes Lérins lance une grande unité de production d’hydrogène pour les véhicules de Cannes et de l’intercommunalité

A l’initiative de son président David Lisnard et dans le cadre de son plan de transition énergétique, l’Agglomération Cannes Lérins lance son projet hydrogène et choisit ses partenaires industriels : une étape fondamentale dans le processus de décarbonation de son territoire. Elle poursuit, ainsi, sa démarche de développement, sur son bassin de vie, d’une chaîne complète de mobilité décarbonée à l’échelle de l’ensemble des secteurs de transports : routier, maritime et aérien. Objectif : équiper le territoire d’une unité de production d’hydrogène vert  permettant, à terme, la circulation de transports urbains zéro carbone.

« Passer de l’ambition à l’action, de l’élaboration d’une stratégie à la décarbonation effective de notre économie, c’est l’objectif de « Cannes Lérins H2 », notre plan de mobilité « zéro carbone » à l’échelle de l’ensemble de la chaîne de transports du bassin de vie intercommunal. La délibération que nous votons ce jour est majeure. Elle lance le projet d’unité de production d’hydrogène vert et acte le choix de nos partenaires industriels. Démarche innovante et volontariste, elle constitue une étape fondamentale dans la transition énergétique de notre bassin de vie, un changement d’ère (et d’air !) radical pour lutter contre le réchauffement climatique». David LISNARD, Président de l’Agglomération Cannes Lérins et Maire de Cannes.

L’hydrogène vert, carburant écologique du plan de mobilité 100% décarboné de l’Agglomération Cannes Lérins

L’Agglomération va doter son territoire d’équipements industriels de production d’hydrogène pour approvisionner, à terme,  l’ensemble de sa flotte de bus et de véhicules à usage urbain, à des prix compétitifs. Ainsi, elle prévoit, dans le cadre de son plan de mobilité 100 % décarbonnée, la création d’une station de production d’hydrogène à grande échelle, d’une capacité d’environ 1,7 tonne d’Hydrogène par jour.

Objectif : la diminution significative des émissions de CO2 (pour rappel, 80 millions de tonnes sont émises par an aujourd’hui en France, le Gouvernement fixe à 53 millions de tonnes par an d’ici 2030) grâce à la mise en œuvre d’une chaîne complète de mobilité décarbonnée, à l’échelle de l’ensemble des secteurs de transports  routiers, maritimes et aériens avec :

  1. l’achat de 72 autobus Palm Bus, d’ici 2032, roulant à l’hydrogène ;
  2. l’approvisionnement en hydrogène vert :
    • des bennes de collecte des déchets, des véhicules de service et de la Propreté Urbaine de Cannes ;
    • des bateaux assurant la liaison vers les Iles de Lérins ;
    • des hélicoptères assurant la liaison Cannes – St Tropez, dans le cadre du partenariat avec la société « Hovertaxi » ;
  3. la vente d’hydrogène vert aux industriels implantés dans l’écosystème local.

L’hydrogène vert ou dit « décarboné », explications techniques d’une énergie 100% renouvelable !

L’hydrogène est dit « décarboné » quand ni sa production ni son utilisation n’émettent de CO2.

Le recours à l’hydrogène « vert » permet de diminuer les émissions de CO2 dans l’atmosphère et d’éliminer les émissions de particules, de soufre et d’oxyde d’azote et de contribuer, de manière efficiente, à l’amélioration de la qualité de l’air car il ne rejette que de l’eau.

L’énergie hydrogène est produite à partir d’électricité renouvelable par un processus d’électrolyse de l’eau. La combustion de l’hydrogène ne dégage que de l’eau.

Parmi ses atouts : l’hydrogène « vert » est une énergie totalement « propre », il constitue un pont entre les réseaux électriques, de gaz et les transports, il peut être stocké et distribué à la demande, il bénéficie d’une densité énergétique élevée.

L’hydrogène vert est à ne pas confondre avec l’hydrogène « gris » couramment utilisé dans l’industrie pétrolière et chimique (consommation française totale de l’ordre de 900 000 tonnes par an).  Il s’agit, en grande majorité, d’hydrogène carboné qui engendre de l’ordre de 9 millions de tonnes de CO2 par an.
Rappel des actions de transition énergétique d’ores et déjà engagées par Cannes Lérins :

  • La Mobilité : avec le renouvellement de la flotte de bus et le passage progressif vers l’électrique (98 bus actuellement, 1/3 électrique d’ici 2025, 67% du parc répondent aux normes EURO 5 et EURO 6), mise en place de cartes sans contact rechargeables et de e-tickets, 109 bornes IRVE implantées sur le territoire CAP AZUR dont 34 bornes sur l’Agglo, 275 abonnés soit + 44% depuis le début de l’année 2020, déploiement des pistes cyclables, des vélos électriques.
  • La réduction de la consommation d’énergie : l’utilisation du solaire (la capacité d’ensoleillement à Cannes Lérins est de près de 230 heures par mois en moyenne, plus de 800 heures les mois d’hiver contre 400 heures à l’échelon national) avec  la réalisation d’un cadastre solaire pour la modélisation de toutes les toitures du territoire communautaire et l’estimation du potentiel solaire et l’accompagnement, 13 bâtiments publics équipés à Cannes, 10 installations implantées sur les toitures des réservoirs, usines de traitement et au siège du SICASIL avec une production annuelle de 2 500 MWh/an.
  • La production d’énergie renouvelable avec l’installation, par le SICASIL (Syndicat Intercommunal d’alimentation en eau potable du bassin cannois) de générateurs photovoltaïques sur dix sites de production et de stockage d’eau potable du syndicat sur une surface totale de 2500 m2 pour une production annuelle de 400 MWh ainsi que la mise en œuvre de 5 microcentrales hydroélectriques réparties sur le réseau de distribution du syndicat ( 257 455 € de recettes en électricité produite par ces équipements en 2020).
  • La préservation de l’environnement, la valorisation des déchets et la protection des fonds marins : l’expérimentation de compacteurs intelligents, la mise en œuvre de sites de compostage collectif dans les résidences privées, le déploiement du dispositif Cliiink avec le cap des 2 M de dépôts atteint, près de 100 familles accompagnées à Cannes Lérins dans le cadre de l’opération Famille Zéro Déchet, mise en place d’une collecte de jouets d’occasion pour Noël, des campagnes massives de communication pour sensibiliser les habitants et commerçants au tri, 800 plaques « Ici commence la mer » posées sur le territoire intercommunal, dont 467 à Cannes et 40 dans toutes les écoles élémentaires de l’Agglomération (initiative dupliquée dans plus de 50 communes de France et d’Europe), 353 hectares d’Aire Marine Protégée, la pose de filets macro et micro déchets à la sortie des émissaires et des vallons.
Consultez tous les articles > A la Une, En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative