Accueil > Dans les médias > Une alerte rapide en cas d’agression

Une alerte rapide en cas d’agression

Publié le jeudi 31 janvier 2013 à 6h31 sur www.20minutes.fr/nice

 

Une alerte rapide en cas d'agression.

Une alerte rapide en cas d’agression.

Sécurité Contre les braquages, Cannes veut installer des boutons d’alerte chez les commerçants.

Un bouton-poussoir, relié aux forces de l’ordre, et que les commerçants pourraient actionner en cas de vol. C’est ce que souhaite la ville de Cannes, alertée par une « recrudescence » des braquages. « L’idée, c’est de pouvoir signaler et localiser l’acte d’agression au moment où il commence et donc de gagner de précieuses minutes pour faciliter l’identification des malfaiteurs, avance David Lisnard, le premier adjoint au maire [UMP]. La ville prendra en charge la conception du dispositif, et éventuellement une partie du financement de l’appareil, l’abonnement permettant de transmettre l’alerte [par le biais d’une ligne téléphonique] restant à la charge du commerçant.»

« Rien n’est encore finalisé, ni décidé »
Pour l’élu, le dispositif ne pourra pas concerner tous les types de commerces. «Il faut être pragmatique, avance-t-il. Il s’adressera surtout aux bijoutiers, aux stations-services et aux bureaux de tabac.» Une centaine d’adresses auraient déjà été identifiées. « Je serai l’un des premiers à m’équiper », lance Jean-Philippe Parmentier, du tabac-presse des Quatre Coins, « braqué deux années de suite ». Reste à savoir comment fonctionnera le dispositif, une fois l’alerte lancée. Le Centre de protection urbaine de la police municipale serait mis à contribution, mais ensuite ? Du côté des services de police nationale, on indiquait ce mardi que «rien n’était encore finalisé ni décidé». « Les choses ont tendance à trainer, peste David Lisnard. On en parle depuis juillet. » La ville est en tout cas bien décidée à brancher ses boutons d’alerte dès cette année, pour une « phase d’expérimentation ».

Fabien Binacchi

Consultez tous les articles > Dans les médias

Google Analytics Alternative