Accueil > En action > Pour Cannes > Une nouvelle ère pour la Frayère : signature de la convention pluriannuelle du projet de renouvellement urbain « Nouvelle Frayère »

Une nouvelle ère pour la Frayère : signature de la convention pluriannuelle du projet de renouvellement urbain « Nouvelle Frayère »

David Lisnard, Maire de Cannes, et Bernard Gonzalez, Préfet des Alpes-Maritimes, ont signé au cœur du quartier de La Frayère la convention pluriannuelle du projet de renouvellement urbain « Nouvelle Frayère ». Plus qu’un acte administratif, cela témoigne d’une volonté forte d’intensifier les actions menées pour que la « Nouvelle Frayère » prenne toute sa part dans la dynamique urbaine et économique sans précédent impulsée à l’Ouest de Cannes, comme en témoignent les opérations d’embellissement du centre de La Bocca, la création du Campus Universitaire, la création d’une Cité des Entreprises à Bastide Rouge, la réalisation du multiplexe de cinéma Cannes Cineum ou encore la transformation du quartier de Ranguin.

Pour ce projet impulsé par David Lisnard, construit avec et pour les habitants, 30 millions d’euros sont engagés dans le cadre de la convention signée avec l’État. D’ores et déjà, le quartier compte un nouveau centre social créé par la Mairie de Cannes pour accompagner les personnes en difficulté et l’implantation de l’École Simplon, labellisée Grande Ecole Numérique.

Les objectifs du projet sont de renforcer l’offre de services et les équipements, des espaces publics de haute qualité plus pratiques et mieux sécurisés, un quartier durable qui respecte l’environnement. La convention de rénovation urbaine qui a été signée par huit partenaires financiers, est la première engagée à l’échelle régionale et fixe pour cinq ans (2019-2024) les engagements, principes d’aménagement et co-financements pour le quartier « Nouvelle Frayère ».

« Cette vision se traduit par un programme jusqu’en 2023, avec de nouvelles infrastructures : passerelles piétonnes, caméras de vidéosurveillance, commerces… Nous allons mener un travail sur l’habitat pour éviter les effets de ghettoïsation » a confirmé le Maire de Cannes.

Il s’agit au total de 31 450 m2 d’espaces publics rénovés et 2 552 m2 d’équipements créés, ainsi que de 26 430 m2 de parcs/jardins réhabilités. Déjà 200 habitants se sont investis et sont associés au projet dans le cadre d’ateliers participatifs.

David Lisnard l’a rappelé dans son discours : « Le plus important, ce sont les habitants. Il nous faut faire communauté autour des valeurs républicaines et que nous soyons tournés vers l’avenir. Il faut respecter le bien commun, faire preuve de civisme, qu’il y ait de la sécurité ici. Nous pensons aux générations futures en baissant la dette publique : nous sommes le seul territoire du Sud de la France à ne pas appliquer de fiscalité additionnelle. Ici, nous menons un investissement de plus de 30 M€. « 

Les enfants du quartier ont créé le logo de cette opération urbaine afin de s’approprier le projet comme le souhaite le Maire de Cannes : « Nous avons fait travailler les enfants sur leur vision de la « Nouvelle Frayère » : un optimisme empli de volonté pour se sentir bien dans sa ville. J’ai souhaité que nous appelions ce logo « Nouvelle Frayère Cannes » car La Frayère n’est pas un quartier excentré de la ville. » En rappelant les opérations déjà citées, David Lisnard a confirmé : « nous faisons de ce territoire un endroit prospère. Le travail collectif est toujours gage de responsabilité. De même que nous avons choisi de faire du beau ici car le beau est toujours plus respecté ».

Consultez tous les articles > En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative