Accueil > En action > Pour Cannes > Une semaine d’actions quotidiennes au service des Cannois et des habitants du bassin de vie cannois

Une semaine d’actions quotidiennes au service des Cannois et des habitants du bassin de vie cannois

Retrouvez l’actualité quotidienne de David Lisnard sur son compte Facebook.

Dimanche 5 janvier 2020 – 11h38 :

Bonjour ! Un dimanche qui a commencé en courant – sous un splendide soleil azuréen – la Prom Classic, première course de l’année pour se remettre (un peu) dans le rythme après les fêtes. Puis j’attaque le marathon… des galettes des rois en participant, comme chaque année, cet après-midi au rassemblement de la joyeuse et chaleureuse association des anciennes familles boccassiennes, autour du truculent Zézé et de sa valeureuse équipe ! Passez un excellent dimanche d’épiphanie. Et vive 2020, avec entre autres du sport et de la convivialité.

Lundi 6 janvier – 8h10 :

Cannes CotedAzurFrance maintenant. Le collège et le lycée c’est fait, escapade avant l’école puis direction #MairiedeCannes. Bonne journée à vous !

Lundi 6 janvier – 21h34 :

Après le conseil d’adjoints, au bureau dans les dossiers pour une soirée studieuse. Je reviens sur la fin de matinée où nous avons présenté l’opération « Sales and the city » qui se déroulera du 8 au 12 janvier à l’occasion du lancement des soldes d’hiver. Devant des présidents d’associations de commerçants et directeurs d’enseignes, nous avons rappelé, outre les animations prévues dans le cadre de cet événement, ce qui est engagé pour contribuer à la sauvegarde et au dynamisme des commerces de proximité.
Issu de cet univers et ancien petit commerçant moi-même, je connais les réalités difficiles et les contraintes économiques et sociales qui pèsent sur les commerçants indépendants, notamment en matière de prélèvements fiscaux, de charges et autres pesanteurs. Face à la montée en puissance du commerce en ligne et la multiplication – excessive ! – des grands centres commerciaux en périphérie qui constituent une distorsion de concurrence, nous tentons, à l’échelon local, d’activer tous les leviers à notre disposition pour générer des flux positifs de clientèle dans les près de 3 000 commerces installés sur notre commune (un record par habitant).

Cela passe par de l’événementiel et une communication nationale et internationale autour de nos événements, par le développement des technologies numériques comme les applications mobiles qui créent du lien avec l’usager dans le cadre d’une vraie stratégie digitale, un stationnement attractif que nous avons mis en place en reprenant la gestion des huit parkings couverts qui avaient été privatisés en 1995 avec des créneaux horaires gratuits en semaine et le week-end qui s’ajoutent aux 16 000 places gratuites sur la voirie (2 500 seulement sont payantes – avec depuis 2018 la première 1/2h gratuite – sur un total de 18 500 places de stationnement existantes en surface à Cannes, dont 252 nouvelles places créées depuis 2014), la réalisation d’un espace public attractif comme le confirme la rénovation des quartiers comme l’avenue de Grasse, la rue Hoche, le centre de la Bocca, le carré d’Or, République, la rue Félix Faure, etc, etc.

La qualité de vie et la qualité de ville passent par une offre commerciale de proximité, à taille humaine, en symbiose avec la vocation de Cannes.

Pour amplifier cette ambition, nous avons recruté un « manager de centre-ville », expérimenté par dix années dans le management commercial et économique d’une grande enseigne, qui aura pour mission :
– de mobiliser et d’accompagner les commerçants cannois en tant que référent de proximité ;
– d’assurer l’interface entre les différents acteurs du commerce (chambres consulaires, syndicats professionnels, fédérations et associations de commerçants, Communauté d’Agglomération Cannes-Lérins) ;
– de réduire le taux de vacance commerciale (un taux estimé à 6% à Cannes, en-dessous de la moyenne des centres villes français qui est de 11,1%) ;
– d’évaluer, d’animer et de coordonner les moyens avec les différents acteurs du commerce ;
– de développer et de gérer des partenariats financiers ;
– de participer à l’élaboration de la stratégie de développement commercial du centre-ville.

Pour votre bonne et complète information, tant sur l’opération « Sales and the city » que sur les moyens développés autour des transports et du stationnement qui sont une condition incontournable du dynamisme de nos centres-ville, je vous communique le détail ci-dessous, n’hésitez pas à le partager autour de vous.

L’opération « Sales and the city » saison 2 est lancée !
L’opération Sales and the city s’inscrit dans la volonté de repositionner Cannes comme une « destination shopping internationale et de citybreakers » en plein cœur de l’hiver pour accompagner la période de soldes. Elle anime le centre-ville et dynamise les commerces grâce à une offre diversifiée et innovante adaptée à la clientèle locale et étrangère.

Du 8 au 12 janvier : forfait stationnement de 5,50 euros de 8h à 21h
– Durant cinq jours, la Mairie met en place un forfait stationnement de 5,50 euros maximum par jour de 8h à 21h dans ses huit Cannes Parking souterrains (Palais des Festivals et des Congrès, Suquet Forville, Laubeuf, Ferrage Meynadier, Vauban, République, Lamy et Roseraie). Ce tarif est valable sur présentation d’un ticket d’achat du jour à l’accueil du parking ;
– Et toujours 3h gratuites le samedi, 3h gratuites le dimanche et deux heures gratuites en semaine toute l’année.

Programme des animations :
· Du 10 au 12 janvier, 3 jours d’animations :
– ambiance musicale rues d’Antibes et Meynadier ;
– distributions de goodies, stands de confiseries et de marrons chauds;
– de nombreux cadeaux à gagner au grand jeu concours Facebook organisé par les commerçants de l’association Cannes centre commerces ;
– démonstrations d’art floral et de pâtisserie par des élèves de la Faculté des Métiers et de mise en beauté par les élèves de l’école Elysées Marbeuf au Gray d’Albion ;
– installations de 3 panneaux selfies « Sales and the City » dans la ville : angles rue d’Antibes/rues des Frères Casanova et Constantine et près de l’Office du Tourisme du Palais des Festivals et des Congrès.

· Samedi 11 janvier :
– de 14h à 18h : piétonisation de la rue d’Antibes ;
– 19h : défilé du cours Aline Buffet au Grand Auditorium du Palais des Festivals et des Congrès ;
– 20h30 : spectacle « Dance N’Speak Easy de la compagnie Wanted Posse » au Théâtre Debussy du Palais des Festivals et des Congrès. Renseignements et billetterie Palais des Festivals et des Congrès

· Dimanche 12 janvier :
– 14h à 18h : piétonisation de la rue d’Antibes ;
– 14h30 : présentation de l’École privée de Mode « Cours Aline Buffet » devant la Galerie du Gray d’Albion.

Une opération pour et avec les commerçants !
Plus de 300 commerces en centre-ville sont mobilisés autour de cette opération dans tous les secteurs de la ville notamment la Croisette et les rues d’Antibes, Meynadier, Maréchal Joffre, Jean de Riouffe, Buttura, Maréchal Foch, des Belges, du 24 août, des frères Casanova, des Serbes, des Etats-Unis, Hélène Vagliano, Hoche, Bivouac Napoléon. Près de 150 commerces seront ouverts le premier dimanche des soldes.

Un plan de communication local, national et international pour faire connaitre les atouts de Cannes
Pour faire connaitre « Sales and the city », un important plan de communication à destination de la clientèle à la fois locale et internationale a été élaboré, en lien avec le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes.
Parmi les actions initiées :
– mise en place de 2 campagnes Expédia sur l’Italie et la France avec commercialisation de packages touristiques week-end (en partenariat avec 36 hôteliers de toutes catégories contre 25 l’an dernier, soit 11 de plus !) et la possibilité de réserver le spectacle de la compagnie Wanted Posse « Dance ‘N Speak Easy » ont permis d’obtenir les retombées suivantes :
o une hausse de +12% des nuitées cette année pour Cannes sur la période de campagne par rapport à la même période en 2019 ;
o 160 000 euros de chiffre d’affaires en réservation sur la période pour un montant de 20 000 € investis pas la SEMEC.
– pavoisement de la ville aux couleurs de Sales and the city (plus de 200 kakemonos, affichage Decaux, décoration des vitrines, casquette du Palais des Festivals et des Congrès) ;
– mise aux couleurs de Sales and the city de l’office du tourisme ;
– communication sur les supports locaux cannes.comCannes-destination.com, Cannes Agenda, Cannes Soleil et les réseaux sociaux ;
– campagne de communication multisupport pour une visibilité maximale, en local, national et international ;
– réalisation d’un kit de communication par la SEMEC : visuel animé, couverture pour les réseaux sociaux, affiches, bâche ;
– installation d’une grande bâche sur une des façades du Palais des Festivals et des Congrès (devant l’amphithéâtre Debussy) ;
– diffusion de publicités sur les écrans de l’aéroport Nice Côte d’Azur pendant une semaine (14 écrans)
– accueil de 14 influenceurs shopping et lifestyle (dont 10 internationaux) totalisant près de 1,6 millions d’abonnés sur Instagram.

Le stationnement à Cannes, c’est :
– 16 000 places gratuites en surface ;
– simplification en 2 zones de stationnement : « zone commerçante et touristique » et
« zone éco-park »
– 30 minutes gratuites une fois par jour en « zone commerçante et touristique » ;
– 1h gratuite une fois par jour en « zone éco-park » ;
– gratuité la nuit, les dimanches et jours fériés;
– première heure gratuite toute l’année dans les zones éco-park et dans 7 des 16 parkings fermés et souterrains (Saint-Nicolas, Suquet Forville, Vauban, Croisette, Commerces République, Ferrage Meynadier et Commandant Lamy), soit 2 084 places ;
– un tarif éco-park à 1,50€ par jour pour les actifs ;
– un forfait 2 heures maximum à 3€ sur voirie ;
– 2h gratuites pour les véhicules « propres » détenteurs du disque vert ;
– 2h gratuites au parking Roubaud (à Cannes La Bocca).
– la mise en place du forfait week-end avec 6 heures gratuites (trois heures le samedi et trois heures le dimanche) et deux heures gratuites en semaine depuis le 1er mars 2019 dans les 8 grands parkings couverts de centre-ville récupérés par la mairie de Cannes.

Mardi 7 janvier – 8h44 :

Bonjour à tous. Cinq ans jour pour jour. Parce que la liberté d’expression a reculé dans les faits face à la menace terroriste du totalitarisme islamiste, à sa pression idéologique, au harcèlement politiquement correct des collabos. Parce qu’il faut résister, combattre, convaincre, libre et digne. 

Chacun a le droit d’être choqué voire exaspéré par le contenu satirique d’un journal tel Charlie Hebdo mais il est vital en démocratie que de telles satires puissent être publiées sans troubles et bien sûr sans violence. Alors, parce qu’il ne faut pas finasser, rendons hommage aux victimes de l’attentat de Charlie. Et en ce lugubre anniversaire, il me paraît important en vertu des principes qui ont fait la France des Lumières d’exprimer aussi mon soutien à la courageuse et brillante ‪Zineb El Rhazoui. 

Félicitations à Paris Premiere pour la diffusion demain à 22h50 de : https://vimeo.com/227085806

Sorti en 2017, et pourtant primé, aucune chaîne n’avait jusqu’alors diffusé ce document, certainement par peur de représailles. Paris Première sera la première chaîne française à le diffuser, mercredi 8 janvier, à 22h50 (le titre, Rien n’est pardonné, fait référence à la superbe Une de Charlie Hebdo après les attentats : « Tout est pardonné »).

Vive la liberté d’expression, qui n’est vivante que par le courage.

Bonne journée à vous.

Mercredi 8 janvier – 8h21 :

Bonjour à tous. Même ensoleillé et doux comme chez nous, l’hiver est toujours cruel pour ceux qui n’ont pas de foyer, vivent dans le dénuement, souvent aussi la solitude. Et, très concrètement, la baisse des températures frappe les plus vulnérables. Certes, l’aide sociale est une compétence légale de l’Etat et surtout des Départements, et le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a une action conséquente auprès des plus démunis. Mais il me semble que notre devoir municipal est d’apporter un complément de soutien matériel et aussi simplement d’être physiquement et moralement présents auprès de ceux d’entre nous qui sont en précarité, en fragilité, en marginalité.
C’est pourquoi la mairie de Cannes assure, par les équipes du Centre Communal d’Actions Sociales, l’accueil jour et nuit, au centre Lycklama, des personnes sans domicile fixe afin de les extraire des risques liés aux conditions climatiques. Des maraudes extérieures sont également assurées tous les soirs de la semaine, de 19h à minuit, par le Samu Social, conformément au dispositif prévu par la municipalité, afin de s’assurer de la bonne santé et de la nourriture de ceux qui ne veulent pas dormir à notre accueil de nuit et choisissent de rester à l’extérieur.
Dans le même temps, nous sommes également mobilisés au côté de nos aînés, isolés ou dépendants, pour veiller sur leur santé et répondre à leurs besoins, leur apporter aussi la chaleur d’une présence à l’écoute en lien avec le tissu associatif local que nous soutenons et qui est particulièrement actifs dans notre ville.
Malgré les contraintes financières imposées par l’Etat, la baisse des dotations et les charges nouvelles, qui nous imposent des arbitrages rigoureux dans les budgets municipaux afin de ne pas les faire peser sur le contribuable, j’ai tenu depuis 2014 à sanctuariser à hauteur de 14,8 millions d’euros (soit 7,8% du budget communal contre 6,7% il y a six ans) le financement de l’aide – non de l’assistanat – sociale à travers les structures du CCAS, du GIP Cannes Bel Âge, des MJC et les si méritantes et utiles associations à vocation caritative comme Parcours de Femmes, J’avais Faim, la Croix Rouge, les restos du cœur, la protection civile, le secours populaire, les petits frères des pauvres, le foyer des jeunes travailleurs, etc, etc, pardonnez-moi pour ceux que je ne cite pas.
La précarité est un fléau qu’il nous faut combattre dans l’urgence et aussi sur la durée. Dans l’urgence en apportant une aide immédiate aux besoins des personnes en détresses ; dans la durée à travers un projet de ville dynamique, attractive, qui forme sa jeunesse et lui offre des perspectives d’avenir, tout en prenant soin de nos aînés, parce que c’est la dignité d’une civilisation, comme nous le faisons au sein des foyers logements, des établissements spécialisés et prochainement dans la future résidence autonomie de 100 logements, pour des personnes âgées indépendantes mais à revenus modestes, que nous allons construire dans le quartier Saint-Louis, avec une livraison prévue à la fin du premier semestre 2022.
J’arrête ici cette énumération d’actions. Elles traduisent une volonté structurée et caritative d’apporter notre contribution à ce que chacun, quels que soient ses accidents de vie ou sa condition sociale, se sente à sa place dans la société, dans la communauté, parmi nous tous.
Bon mercredi à vous.

Jeudi 9 janvier – 18h11 :

Un beau moment en mairie où je tiens à mettre en valeur nos jeunes apprentis pâtissiers et ceux qui leur transmettent savoir-faire et savoir-être. Le tout avec les savoureuses galettes des rois réalisées par ces élèves très sympathiques et talentueux de la faculté des métiers de Cannes (CFA municipal).

Vendredi 10 janvier – 8h45 :

Bonjour à tous en ce vendredi qui a commencé en sprint. Parmi mes actions ce cette journée qui sera particulièrement dense, outre les rencontres habituelles sur le terrain, le traitement continu des dossiers, le suivi des opérations dans le cadre de Sales and the city, mon passage aux vœux associatifs et d’élus, je tiendrai une réunion sur les opérations sportives du Yacht Club de Cannes et ce matin réunirai le conseil des maires de l’agglomération et un Bureau de la Cacpl. Le contenu des actions voulues avec mes collègues à l’échelle de l’intercommunalité doit nous permettre de nouvelles, fortes et méthodiques avancées pour développer un service public modernisé, économe et à vocation environnementale.
Ainsi, notre Communauté d’Agglomération Cannes-Lérins s’engage dans le développement de nouveaux usages numériques pour une gestion intelligente des déchets. En l’occurrence, nous allons améliorer les performances et les conditions d’exercice de la collecte des déchets et pour cela de mobiliser le potentiel du numérique au service de la modernisation de l’action publique, de l’économie et de la transition énergétique, afin de faciliter les conditions de pré-collecte des ordures ménagères et du tri sélectif ainsi que de diminuer le coût de collecte et de traitement des Ordures Ménagères. Pour ce faire, ce projet comprend 3 axes :
– le déploiement d’un Système d’Aide à l’Exploitation pour la collecte des déchets, intégrant des solutions en temps réel et de mobilité ;
– l’acquisition et la généralisation de contenants intelligents aux fonctionnalités « Smart grids » et connectés ;
– le déploiement de solutions digitales de sensibilisation et d’incitation aux gestes de tri.
Autre programme que nous menons : la lutte contre les déchets plastiques dans la mer. Par sa façade maritime et ses nombreux bassins versants, le territoire de la Communauté d’agglomération est concerné par la problématique de la récupération des déchets en mer, et notamment donc des déchets plastiques. Nous sommes déjà très investis dans la préservation de l’environnement marin et la protection de la biodiversité ainsi que dans la lutte contre l’incivisme et dans la sensibilisation du grand public au respect de l’espace public et de surcroît des fonds marins (actions « ici commence la mer », la signature de la Charte de partenariat Pelagos, la création d’une aire marine protégée à Théoule-sur-Mer ou encore l’interdiction des plastiques à usage unique pour les kiosquiers cannois) ainsi qu’au tri des déchets (suppression des déchets sur l’île St Honorat). Très engagée dans ce domaine, la Cacpl veut renforcer son action et présenter divers projets et actions tels que :
– la mobilisation de communautés de trieurs relais pour diffuser à grande échelle les consignes de tri ;
– la fourniture des corbeilles de tri des emballages alimentaires à l’ensemble des kiosques du littoral communautaire pour faciliter le tri pour les vacanciers ;
– le renforcement de la communication et de l’affichage des consignes de tri dans les 16 ports du territoire intercommunal ;
– la mise en place d’actions de sensibilisation de l’impact de la pollution plastique sur l’environnement marin (diffusion de films documentaires, etc.) ;
– la sensibilisation des scolaires sur l’impact de la pollution plastique par la réalisation notamment d’un défi inter-écoles orienté sur le « zéro plastique » ;
– la mise en place de moyens innovants (bâches rebondissantes, etc.) pour encourager le tri des déchets lors de manifestations organisées en plein air ;
– l’organisation d’une opération phare autour de la thématique plastique et eau pour réduire l’usage des bouteilles d’eau en plastique et valoriser la qualité de l’eau potable.
En Conseil des maires, nous examinerons notamment les conséquences de la loi dite « Engagement et Proximité » promulguée le 27 décembre dernier et nous travaillerons sur la stratégie prospective de l’Agglomération Cannes Lérins en matière de Transition énergétique.
J’y vais ! Bon vendredi à vous.

Consultez tous les articles > En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative