Accueil > A la Une > En action > Pour Cannes > Qualité de vie : La Mairie de Cannes récompensée pour son action concrète et pionnière de lutte contre l’incivisme

Qualité de vie : La Mairie de Cannes récompensée pour son action concrète et pionnière de lutte contre l’incivisme

Pionnière et innovante au plan national en matière de lutte pour le civisme, la Mairie de Cannes a reçu, jeudi 15 avril à l’Hôtel de Ville, le label « Cannes ville pilote contre l’incivisme » décerné par Maxence de Rugy, maire de Talmon-Saint-Hilaire en Vendée et président de l’ Association des Maires pour le Civisme (A.M.C.)*. Cette reconnaissance distingue l’engagement total de David Lisnard, maire de Cannes, contre le fléau des incivilités et en faveur d’un renouveau civique. Erigé en priorité de son action municipale depuis 2014, cette politique continue de se déployer avec le lancement d’un nouveau plan global anti-incivisme et d’une campagne de communication renouvelée.

« Comme vous le savez, nous avons fait de la lutte contre l’incivisme un fil conducteur de nos actions municipales dès mon élection en 2014, concrétisé par une politique méthodique et globale consistant à :

  • Sensibiliser chacun : par des campagnes de communication percutantes (citons à titre d’exemples nos fameuses plaques « Ici commence la mer », slogan né à Cannes en 2015 qui s’est exporté depuis dans de nombreuses autres villes de France, notre Poisson pédagogique itinérant que vous avez certainement vu sur certaines plages de la ville ou encore notre boîte à mégots) ;
  • Eduquer sans relache : notamment les plus jeunes publics. C’est tout l’enjeu du Passeport du civisme destiné aux élèves de CM2 de la commune, consistant à leur faire prendre conscience des enjeux essentiels du civisme dans la construction individuelle de ces citoyens de demain, par l’apprentissage des devoirs qui accompagnent les droits, la culture de la responsabilité individuelle dans la société et sur les espaces publics, etc. ;
  • Réprimer les contrevenants : à titre indicatif, plus de 110 000 PV ont été dressés depuis 2014 dans le cadre de ce plan de lutte global contre l’incivisme – soit une moyenne de 15714 PV par an, 1309 PV par mois et 43 PV par jour. Chiffre qui comprend les jets de déchet dans la rue et les pollutions, les dégradations de mobiliers urbains, les crottes de chiens sur les trottoirs, les tags, le stationnement très gênant, les dépôts sauvages de déchets, les bruits excessifs… et donc tous les visages que peut revêtir l’incivisme. Notons au passage que le produit de ces PV (pourtant dressés par la Police Municipale) revient à l’Etat et non à la ville, alors que les services de l’Etat ne participent pas à cette lutte ;
  • Réparer vite et bien : grâce à une optimisation des moyens humains (réorganisation des services de la Police Municipale et de la Propreté Urbaine, les actions des services (bâtiments, voirie, espaces verts, etc.), d’Allo Mairie +, des services sectoriels comme le sport, la culture, etc) et d’innovations techniques (achat de matériels performants, développement de l’application Cannes Civique pour permettre une intervention rapide aux anomalies constatées par les citoyens).

Ce plan global contre l’incivisme permet la réalisation d’importantes économies (au moins 2M€ par an), d’accroître la bonne tenue de nos espaces publics, notre bien commun, et donc d’améliorer à la fois le cadre de vie des habitants et l’attractivité de la commune. Bien sûr, rien n’est jamais parfait et que, tel Sisyphe, nous devons constamment remonter notre rocher ! Mais nous ne relâcherons pas nos efforts et je présenterai d’ailleurs, dans les prochaines semaines, un nouveau plan dédié à ce perpétuel combat. » a indiqué David Lisnard sur ton compte Facebook à l’occasion de cette distinction.

 

Une priorité absolue pour préserver le vivre-ensemble et améliorer le cadre de vie

Le civisme désigne le respect du citoyen pour la collectivité dans laquelle il vit et de ses conventions, dont ses lois. L’incivisme est un problème pour la société. C’est un manque de respect pour la collectivité et à travers elle pour soi-même. Il détruit le vivre-ensemble et nuit au cadre de vie, à l’attractivité et au contribuable.

À Cannes, la lutte contre l’incivisme impulsée par David Lisnard dès 2014 relève d’une stratégie municipale globale grâce à :

  • l’optimisation des moyens humains et techniques (réorganisation des services de la Police Municipale et de la Propreté Urbaine, nouveau plan de propreté, achat de matériels performants, etc.) ;
  • la prévention par la sensibilisation du public et la communication ;
  • la répression systématique des comportements inciviques (plus de 110 000 PV dressés depuis 2014, hors stationnement, pour non ramassage de déjections canines, jets de mégots et de détritus, stationnement gênant, dépôt sauvage de déchets, bruits excessif, etc., dont le produit revient à l’Etat et non à la Ville).

Par ailleurs, la Mairie de Cannes a adhéré en octobre 2018 à l’Association des Maires pour le Civisme qui fédère les initiatives locales et répond pleinenent aux objectifs poursuivis par la Municipalité.

Ainsi, la distinction « Cannes, ville pilote en matière d’éducation au civisme et à la citoyenneté », remise par Maxence de Rugy, président de l’A.M.C., à David Lisnard récompense la démarche proactive menée par l’équipe municipale, citée en exemple à l’échelon national et reproduite par nombre de communes.

 Des actions concrètes pour protéger l’espace public et ceux qui l’occupent

Outre la réalisation d’importantes économies (2 M€ par an) et une propreté accrue des espaces publics, cette politique majeure replace la notion de civisme au cœur du débat citoyen, selon le souhait de David Lisnard.

Pour autant, il s’agit d’un combat quotidien et d’un projet sociétal ambitieux dont la finalité est de former les habitants à devenir des citoyens responsables dévoués vers un idéal commun, et non seulement des consommateurs d’espaces et de services publics.

Ainsi, la stratégie cannoise contre l’incivisme comprend de nombreuses actions concrètes, dont :

  • la mise en ligne de l’application « Cannes civique » qui complète l’action sur le terrain du service municipal « Allo Mairie + » ;
  • le lancement de campagnes percutantes de communication  (mégots, détritus, dépôts sauvages) ou de préservation des fonds marins (800 plaques « Ici commence la mer, dont 201 à Cannes) ;
  • la mise en œuvre d’opérations de sensibilisation (« La boîte à mégots », « Le poisson pédagogique », « Les cendriers gamifiés », etc.) ;
  • l’instauration de brigades mobiles de propreté qui rassemblent des agents de la Police Municipale et de la Propreté Urbaine pour lutter contre les flagrants délits ;
  • l’acquisition de deux Postes de Police Mobile qui parcourent tous les quartiers au plus près de la population et sensibilisent notamment au respect des règles civiques ;
  • la réorganisation des policiers municipaux sur le terrain et le renforcement de l’ilotage (56 agents à ce jour sur l’ensemble du territoire communal) pour intensifier la répression ;
  • le développement du Travail d’Intérêt Général pour responsabiliser les auteurs d’infractions et, ainsi, faire réparer celui qui casse ou dégrade ;
  • la mise en place d’une collecte sélective (corbeilles bi-flux standards ou connectées compactrices à énergie solaire) ;
  • la constitution de collectifs de 673 voisins vigilants et 79 citoyens vigilants reliés à la Police Municipale ;
  • l’adhésion à l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine (A.V.P.U.) et l’obtention en novembre 2020 du 1er Grand Prix sous la thématique « Développement Durable » ;
  • le déploiement d’un « passeport du civisme » pour les élèves de CM2 afin de concrétiser l’engagement de ces citoyens de demain ;
  • la création des « Palmes du civisme » pour récompenser ceux qui contribuent à rendre la vie meilleure par des actes responsables et concrets et s’engagent pour le bien commun et l’intérêt général ;

 

Un nouveau plan de lutte contre l’incivisme avant la saison estivale

Après deux volets de la campagne « Stop aux incivilités #RespectCannes » (2015 et 2016), la Mairie de Cannes avait mis en exergue les agents municipaux qui agissent au quotidien pour endiguer le fléau des incivilités (2018-2019) puis des habitants adoptant les bons gestes sur la voie publique (été 2019) au cœur de ses opérations de communication.

En amont de la saison estivale 2021, la Mairie de Cannes prépare une nouvelle campagne impactante pour inciter les Cannois et les visiteurs à respecter l’espace public. Cette sensibilisation visuelle et informative donnera le top départ d’un nouveau grand plan global cannois de lutte contre l’incivisme qui sera présenté à la sortie de ce troisième confinement.

 Plus que jamais, de façon volontariste et innovante, le combat contre l’incivisme, « cause prioritaire » de David Lisnard, continue à Cannes.

Consultez tous les articles > A la Une, En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative