Accueil > A la Une > En action > Pour Cannes > Santé : La Mairie de Cannes agit pour une stratégie « zéro Covid » ; la condition d’un retour à une vie sociale et économique tout en protégeant efficacement la population

Santé : La Mairie de Cannes agit pour une stratégie « zéro Covid » ; la condition d’un retour à une vie sociale et économique tout en protégeant efficacement la population

La Mairie de Cannes déploie depuis lundi 12 avril, le système « COMETE » d’analyse des eaux usées[1] et son exploitation intelligente via des tests surfaciques. Ils permettent de remonter de manière anticipée vers les super-contaminateurs avant leur période de contagiosité et de mettre en œuvre, sans délai, des actions ciblées de testing et d’isolement. Combinés à des campagnes de vaccination méthodiques impulsées par David Lisnard depuis le 9 janvier, à l’utilisation d’outils désinfectants et au développement des autotests, ces mesures et dispositifs valident une stratégie « zéro Covid » face aux vagues cycliques de l’épidémie pour mettre fin aux confinements successifs, retrouver une vie sociale et recréer de la confiance économique tout en se protégeant efficacement. Agir et non subir. Protéger et non interdire.

« Nous développons à Cannes une stratégie zéro Covid qui a fonctionné dans les pays qui les ont suivies, grâce à la combinaison de mesures innovantes et complémentaires. C’est le cas du système ‘’COMETE’’ qui permet, en complémentarité des actions de prévention auprès des cas contacts, de remonter très rapidement vers les foyers d’émissions et les super-contaminateurs, dans une action à la fois horizontale et verticale. Cette recherche est essentielle car 10% des contaminateurs sont à l’origine de 80% des transmissions du Covid. Nous bénéficions ainsi par anticipation d’indicateurs précis qui nous font gagner cinq à six jours essentiels sur le virus pour, une fois le groupe d’immeubles, l’immeuble voire l’étage identifiés, notamment par la technique d’analyses surfaciques, proposer des solutions rapides de testing et cibler la décision publique face à une situation épidémiologique locale. Il s’agit d’avoir des mesures fortes et ciblées, au lieu d’interdire et empêcher toute une population de vivre et travailler. » David Lisnard, maire de Cannes

 

Remonter par anticipation aux sources de contamination et protéger les populations

 La Mairie de Cannes exploite le système COMETE d’analyse des eaux usées qui permet de mener une veille efficace en quasi temps réel de la circulation du virus sur son territoire et remonter les chaînes de transmissions par secteur, quartier, îlot d’immeubles voire immeuble. L’objectif est double : bénéficier d’un diagnostic précis et sans délai pour lancer des actions de santé publique en concertation avec l’Agence Régionale de Santé (testing, isolement des personnes contaminées, etc.) et recréer de la confiance à destination, notamment, des professionnels des secteurs économique, touristique et événementiel.

Ce dispositif opérationnel de surveillance des eaux usées et d’analyses surfaciques[2] se déroule en 5 étapes :

1.       une veille quotidienne en semaine (du lundi au vendredi) à la station d’épuration Aquaviva pour disposer d’une mesure immédiate de l’intensité épidémique et de son évolution ;

2.       une veille hebdomadaire sur 8 secteurs couvrant l’intégralité du territoire communal pour détecter la résurgence de foyers épidémiques et faciliter la « remontée à la source » ;

3.       un prélèvement hebdomadaire sur certains sites « sensibles » pour protéger les populations les plus fragiles et récréer de la confiance pour les sites névralgiques de l’économie locale. Ces sites seront évolutifs en fonction des événements ;

4.       en cas d’alerte des indicateurs de mesure de l’un des collecteurs des huit secteurs ou sites sensibles, des tests surfaciques sous forme d’enquête sanitaire (entrées d’immeubles, portes, pièces, espaces partagés ou encore bureaux des entreprises) sont réalisés par les bénévoles de la réserve cannoise de sécurité civile pour savoir quelles sont les personnes qui ont laissé des traces de contamination ;

5.       une information de la population concernée pour l’inviter à se faire dépister, grâce notamment au concours des préleveurs du Secours Civil Cannes Pays de Lérins, présidé par Christophe Visentin.

Des autotests et outils de désinfection pour lutter contre la circulation du virus

 Dans le cadre des actions engagées pour lutter contre la circulation du virus, la Mairie de Cannes s’est également armée de nombreux outils de désinfection, de nettoyage et de purification de l’air des espaces publics intérieurs pour protéger la population, les visiteurs et encourager la reprise des activités :

  • 100 boitiers UVOCARE qui désinfectent en 30 secondes les petits objets (stylos, téléphones portables, badges, lunettes, clefs, monnaies ainsi que les masques chirurgicaux, FFP2 et en tissus) installés dans les écoles, les crèches, les médiathèques, à l’Hôtel de Ville et dans les mairies annexes ;
  • 15 armoires OZZON désinfectantes (à partir du 26 avril prochain) qui permettent une décontamination des virus et bactéries sur tous types de matières (jouets en bois, en plastique, peluches, blouses, chaussons, tapis, etc.) lors d’un cycle de 45 min. Ces armoires équiperont l’ensemble des structures de la Petite Enfance ;
  • des détecteurs de dioxyde de carbone (CO2) pour ventiler les bâtiments communaux et les établissements recevant du public dès que nécessaire.

A ces matériels s’ajoute l’expérimentation de purificateurs d’air (Clever ENERGIES) dans les bâtiments publics. Ces dispositifs se raccordent aux centrales de traitement de l’air et permettent de supprimer 99% des polluants présents dans l’air.

Par ailleurs, la Mairie de Cannes a fourni dès le 6 avril aux agents des services municipaux ainsi qu’aux visiteurs de tous les EHPAD et résidences autonomies du territoire cannois des autotests simples et rapides – moins de 20 minutes – afin d’élargir l’arsenal déjà disponible pour le repérage et l’isolement des personnes infectées par le Covid et assurer la continuité des services publics de proximité.

En outre, dans un souci de santé publique, la Municipalité déploie une campagne de sensibilisation du grand public pour encourager l’auto-dépistage de toutes les personnes asymptomatiques de plus de 15 ans qui se rendent dans des lieux à forte densité et/ou interactions sociales ainsi que dans la sphère privée propice à la circulation intense du virus.

Ainsi, l’ensemble de ces mesures, initiées de manière pragmatique et méthodique par David Lisnard, prouvent une fois de plus l’anticipation et la proactivité de la Mairie de Cannes dans la gestion de l’épidémie de Covid-19 pour protéger la population et déployer une stratégie « zéro Covid » par le recueil quotidien des données de circulation du virus, la remontée aux sources de contamination et la mise en œuvre d’actions locales de santé afin de :

  • mettre fin à ces confinements et couvre-feux incessants et très pénalisants, décidés au pied levé par le Gouvernement sans transparence ni méthode sur les critères sanitaires qui les objectivent ;
  • retrouver une vie sociale et économique tout en se protégeant efficacement du Covid ;
  • redonner confiance dans l’action publique et générer du civisme ;
  • sortir au plus vite de cette crise.
Consultez tous les articles > A la Une, En action, Pour Cannes

Google Analytics Alternative